keyboard_arrow_up

JESUS HERRADA ET VICTOR LAFAY, UN SACRÉ DOUBLÉ !

Publié le : 15/04/2022
À l’issue d’un travail exceptionnel de toute l’équipe, l'Espagnol et le Français ont pris les deux premières places de la Classique Grand Besançon. En signant la 9e victoire de la saison pour Cofidis, ils confirment ainsi la belle dynamique dans laquelle est engagée la formation nordiste depuis le début de l'année

Une 9e victoire remportée par un 7e coureur différent ! A nouveau, un coureur Cofidis s'est imposé cette saison. Cette fois-ci, c'est Jésus Herrada qui a levé les bras. La victoire est d'autant plus belle qu'il devance son coéquipier Victor Lafay. 

Une victoire plus collective que jamais 

Après un sacré travail collectif de toute l’équipe, ils ont fait partie d'un groupe d'une dizaine de coureurs qui ont pris les devants du peloton dans l'ascension finale de la Malate. Ensuite, les attaques de Jésus et Victor ont fait la différence, au point de signer un doublé retentissant. 

Jésus s'impose pour la 17e fois de sa carrière. Sa dernière victoire remontait à l'an dernier, au Trofeo Serra de Tramuntana à Majorque. Ce succès confirme la bonne dynamique de l'équipe Cofidis depuis le début de saison. L'effectif victorieux ce vendredi fera tout pour briller à nouveau dès demain lors du Tour du Jura.

 

ILS ONT DIT

Jésus Herrada (1er) : “Tout le groupe a fait un super boulot, notamment (Axel) Zingle qui m’a bien placé avant la montée, sans oublier Rémy (Rochas). Puis Ruben (Fernandez) a imposé un bon rythme sur les premières pentes de la montée avant que Victor (Lafay) ne place une grosse attaque. Ensuite, je n’avais plus qu’à conclure. Je suis le vainqueur mais c’est la victoire de toute l’équipe. En plus, on fait le doublé avec Victor. C’est parfait, on ne pouvait pas espérer mieux”. 

Jean-Luc JONROND, directeur sportif : "Il y a eu un très bon travail collectif de l’ensemble de l’équipe. Un moment, on a pris nos responsabilités pour rouler. On savait que Victor, Remy et Jesus avaient une chance de briller. Hugo a d’abord bien roulé, puis Axel… À tous les étages de la fusée, ça a bien fonctionné. Dans le final qu’on avait reconnu la veille, Rémy est revenu in-extremis avec l’aide de Ruben. Ensuite, Victor puis Jésus ont attaqué et ils ont bien conclu. On termine d’ailleurs meilleure équipe du jour ! Nous sommes très heureux que Jesus renoue avec la victoire. Demain, le profil est moins dur mais on va essayer de faire une belle course et d'aller chercher une nouvelle victoire !"