keyboard_arrow_up

GP DENAIN : BELLE VICTOIRE DE MAX WALSCHEID

Publié le : 17/03/2022
Particulièrement en vue à Paris-Nice, le coureur allemand, arrivé en fin d’année dernière chez Cofidis, s’est offert sa 1ère victoire sous ses nouvelles couleurs en s’imposant au sprint au GP de Denain, au lendemain de sa 2e place sur Nokere Koerse. Il offre à Cofidis sa 5e victoire de la saison.

Il a levé le poing et laissé exploser sa joie. Sur la ligne d’arrivée du Grand Prix de Denain – Porte du Hainaut ce jeudi après-midi, Max Walscheid s’est offert la victoire, réglant le sprint avec talent et résistant notamment à Dries de Bondt. Il prend ainsi une revanche spectaculaire par rapport à la veille où il avait terminé 2e du sprint de Danilith Nokere Koerse. 

Une intégration express

Le coureur allemand de 28 ans, qui s’était illustré l’an dernier en terminant 12e de Paris-Roubaix, est arrivé à l’automne dernier chez Cofidis. Sa gentillesse et son sourire en toute circonstance lui ont permis de s’intégrer rapidement et de trouver ses marques au sein de sa nouvelle équipe. 

La semaine dernière, sur les routes de Paris-Nice, il a ainsi été particulièrement précieux pour épauler les leaders Ion Izagirre, Guillaume Martin ou encore Bryan Coquard. Son abnégation et sa capacité à tout donner pour l’équipe ont été salués par tous. Il a été ensuite décidé, conjointement avec le staff, de lui faire manquer les deux dernières étapes afin de le préserver pour les courses suivantes, un choix qui s’est avéré payant au vue de ses résultats.

Un atout majeur pour la suite 

De retour à la compétition cette semaine, Max a démontré qu’il a retrouvé sa meilleure forme et sa rage de vaincre. Il s’offre donc sa 1ère victoire sous les couleurs de Cofidis, la 12e de sa carrière. L’Allemand est le 3e coureur de l’équipe, après Benjamin Thomas et Bryan Coquard à s’être imposé cette année, portant à 5 le nombre de succès cette saison. Max sera un des atouts majeurs de l’équipe en vue des prochaines échéances disputées en Belgique notamment lors de la Bredene Koksjide Classic demain puis la Classic Brugge De Panne mercredi prochain.

 

ILS ONT DIT

Max WALSCHEID : "Je suis très fier d’avoir gagné cette course et de tout le travail qui a été fait pendant toute la journée par l’équipe. On a eu un peu de tout : ça ressemblait à une classique, puis à Paris-Roubaix et ça s’est achevé par un sprint. Tom Bohli, Piet Allegaert et tous mes coéquipiers ont fait un sacré travail pour qu’on arrive à ce résultat. Cette victoire a beaucoup de sens pour moi parce qu’elle démontre que j’ai la confiance de l’équipe. Je suis très heureux de l’atmosphère au sein de l’équipe et de participer à aux succès de Cofidis depuis le début de la saison. Et puis ça permet de faire le plein de confiance avant mon objectif principal : faire le meilleur résultat possible à Paris-Roubaix."

Alain DELOEUIL, directeur sportif : "On ne peut que se réjouir de cette victoire. Nous avons pris la course en main au départ en allant rouler devant, notamment grâce à Tom Bohli. Il a roulé pratiquement tout seul pendant plus de 50 km pour limiter l’écart. Ensuite, on s’est relevé parce qu’aucune équipe ne nous aidait à la poursuite des échappées. Cela a finalement été le cas et le peloton a réussi à revenir sur les échappées, ce qui n’était pas évident. Dans le final, Piet Allegaert a fait un gros travail pour emmener Max Walscheid qui a réalisé un sprint parfait. C’est une très bonne nouvelle pour Max parce que c’est une personnalité attachante, un coureur très pointu, très professionnel qui a prouvé à tous qu’il fallait compter sur lui dans les pavés."