keyboard_arrow_up
Getty Sport
Publié le : 23/08/2021

PIET ALLEGAERT, GUILLAUME MARTIN, JESUS HERRADA : UN DÉBUT DE VUELTA SÉRIEUX POUR COFIDIS

Ce lundi, l’équipe profite d’une journée de repos bien méritée à Almeria. Après 9 étapes, Cofidis s’est illustré à plusieurs reprises. Piet Allegaert a démontré qu’il avait sa place parmi les meilleurs sprinteurs du peloton, Jesús Herrada a tenté sa chance et Guillaume Martin s’est hissé au 20e rang du classement général où il est le 1er Français.

GUILLAUME MARTIN 
DANS LE 'TOP 20'

À l’issue de la 9e étape ce dimanche à l’Alto de Velefique, Guillaume Martin a pris la 20e place du classement général. Meilleur Français du dernier Tour de France, il est actuellement le tricolore le mieux placé dans le classement général de cette Vuelta. Après la Grande Boucle et les Jeux Olympiques, le Normand s’emploie toujours pour retrouver sa meilleure condition. Mais sa constance lui a permis de se hisser, dimanche, dans le ‘top 20’. 20e à 9 min 39 de Primoz Roglic et meilleur Français, il sait qu’une présence dans des échappées lors de la 2e semaine pourrait le rapprocher du 'top 10'. 

 

 

PIET ALLEGAERT, 
À LA TABLE DES MEILLEURS SPRINTEURS 

Le coureur belge de Cofidis, habitué des classiques, a démontré tout au long de sa saison sa capacité à bien figurer dans les arrivées très disputées, à l’image du Tro Bro Léon (2e) ou encore d’une étape du Tour de Wallonie (4e de la 2e étape). Sur cette Vuelta, le 1er grand Tour de sa carrière à 26 ans, il a démontré qu’il conservait la même aisance dans les sprints. En effet, Piet a réussi à se faufiler dans l’emballage final à Molina de Aragon (6e, 4e étape), à Albacete (5e, 5e étape) ou encore samedi à la Manga del Mar Menor (9e, 8e étape). Le Belge s’est donc offert 4 « top 10 » dans cette première semaine. Et il sera encore à l’offensive dès que le scénario sera propice aux sprinteurs ! 

 

JESÚS HERRADA  
L'ÉCHAPPÉE BELLE 

Déjà présent sur les routes du Tour de France puis à l’épreuve en ligne des Jeux Olympiques à Tokyo, Jesús Herrada s’est élancé pour sa 3e Vuelta à Burgos. Lui qui a connu la plus belle victoire de sa carrière sur le Tour d’Espagne (en 2019) était à l’offensive lors de cette première semaine. Il s’est notamment distingué en prenant part à l’échappée entre Gandia et Balcon de Alicante (7e étape), au côté de Fernando Barcelo, avant de terminer à une honorable 14e place. 

Jesús, adepte des longues échappées, promet lui aussi de retenter sa chance d’ici l’arrivée, dans quinze jours à Saint Jacques de Compostelle. Comme lui, son frère José Herrada, les jeunes Fernando Barcelo, Eddy Finé et Rémy Rochas – qui faisait partie de l’échappée ce dimanche - vont continuer à s’employer pour donner le meilleur sur les routes espagnoles.

 

ILS ONT DIT

Guillaume MARTIN, 20e du général : "Ça a été une première semaine de Vuelta compliquée. Les jambes n’étaient pas forcément au niveau espéré et j’ai pas mal souffert de la chaleur. Malgré tout, il y a eu des moments où ça allait un peu mieux. Ce dimanche, jusqu’à la montée finale d’Alto de Velefique ça allait bien et c’était le cas aussi vendredi. Je pense qu’il y a matière à faire des belles choses d’ici la fin de la Vuelta, en montant en pression. Je suis 20e du général et je sais qu’en prenant une échappée, il y aura possibilité de poursuivre ma remontée dans le classement. Je suis motivé, combatif et je pense qu’il va y avoir pas mal d’opportunités et d’échappées qui vont aller au bout. C’est à moi d’être intelligent pour essayer de les prendre ! » 

 

Bingen FERNANDEZ, directeur sportif : "Cette semaine a été particulièrement délicate avec des étapes nerveuses, du vent et parfois un peu de malchance. La grande satisfaction, ce sont les résultats de Piet Allegaert qui a signé quatre ‘top 10’ et c’est particulièrement satisfaisant pour sa première Vuelta. Concernant Guillaume, on savait la difficulté de l’enchaînement Tour de France-Jeux Olympiques-Vuelta. Il lui manque sans doute un peu de fraicheur mais sa régularité peut lui permettre de gagner des positions au général. Par ailleurs, Jesús, Fernando et Rémy ont tenté d’intégrer les échappées. Ils ont tenté mais n’ont pas encore été en réussite. Cela n’empêche pas d’aborder avec humilité la suite de la Vuelta : il y aura des opportunités pour tenter de s’illustrer dans les prochains jours."

 

Piet Allegaert / Getty Sport
Jesus Herrada / Getty Sport