keyboard_arrow_up
Publié le : 10/08/2021

COFIDIS À LA VUELTA, RENOUER AVEC L'HISTOIRE

C’est désormais devenu une habitude : l’équipe Cofidis aime briller sur les routes de la Vuelta. Ces dernières années, David Moncoutié, Nicolas Edet, Jésus Herrada et Guillaume Martin l’ont démontré. Cette saison, avec Guillaume et Jésus comme leaders de l’effectif, la formation nordiste fera tout pour vivre de nouvelles émotions et de beaux succès sur les routes de la plus prestigieuse des courses espagnoles.

Il s’agit d’une tradition, d’une histoire que les coureurs s’attachent, saison après saison, à enrichir. Sur les routes de la Vuelta, des cimes des Pyrénées jusqu’aux terres brûlées par le soleil d’Andalousie, l’équipe Cofidis a pris l’habitude de s’illustrer, de jouer les premiers rôles et de briller.

L’an dernier, c’était Guillaume Martin qui remportait le maillot à pois de meilleur grimpeur. Une saison plus tôt, Jesús Herrada avait levé les bras et Nicolas Edet porté le maillot rouge de leader. Et tous se souviennent de l’aisance de David Moncoutié, meilleur grimpeur à quatre reprises et vainqueur de quatre étapes.

 

Guillaume Martin, un leader désireux de s’illustrer 

Cette saison, la formation nordiste ne manquera pas d’arguments pour s'illustrer à la Vuelta. Guillaume Martin en sera le leader :  le grimpeur, meilleur Français du dernier Tour de France, saura utiliser toutes ses qualités pour briller dès que la route s’élèvera. Jesús Herrada, adepte des échappés au long court en haute montagne, sera également sur les rangs pour viser une victoire d’étape.

À leur côté, ils pourront compter sur l’expérience de José Herrada (35 ans) et sur la fougue de Fernando Barcelo (25 ans), 4e du dernier Tour de Wallonie. Le Belge Piet Allegaert (26 ans) tentera de son côté de tirer son épingle du jeu lors des étapes pour baroudeurs. il participera au premier grand Tour de sa carrière et sera secondé par Emmanuel Morin (26 ans). 

Ce dernier disputera son 2e grand Tour, un an après avoir découvert la Vuelta. Rémy Rochas (25 ans) continuera également de s’aguerrir alors qu’il a déjà pris part au Giro cette année. Enfin, cette Vuelta sera aussi une grande première pour Eddy Finé (23 ans), bien disposé à aider ses coéquipiers et à tout faire pour briller.

 

ILS ONT DIT

Guillaume MARTIN : « Je me sens bien à quelques jours de la Vuelta. J’ai pris le temps de souffler après les Jeux Olympiques en faisant une semaine quasiment sans vélo. J’ai repris l’entraînement progressivement et j’espère monter en pression au fur et à mesure des trois semaines et bien finir la course. Ce Tour d’Espagne, je vais l’aborder en tentant de faire un bon classement général. Après, on ne sait jamais comment la course peut se dérouler et on l’a vu au Tour de France comme à la dernière Vuelta. L’objectif, ce sera donc de faire un ‘top 10’ et au passage de viser une victoire d’étape. » 

 

Jesús HERRADA : « Je pense que j’ai bien récupéré après le Tour de France et les Jeux Olympiques. Désormais, j’ai vraiment hâte de commencer la 3e Vuelta de ma carrière. Mon objectif principal, c’est de tout faire pour remporter une victoire d’étape. Je ferai tout pour être un acteur de la course au jour le jour et voir où cela pourra me mener. Courir un grand Tour dans son pays est toujours quelque chose de particulier. Ce sera encore plus le cas cette année puisqu’une des étapes passera à 10 km de chez moi. » 

 

Bingen FERNANDEZ, directeur sportif : « Ce sera une Vuelta très musclée avec des étapes un peu plus longues. Il y a aussi ce qu’on a l’habitude de voir : des étapes de haute montagne particulièrement denses et le rôle de la chaleur, notamment en Andalousie. Notre objectif, c’est toujours de viser les victoires d’étape. Si Guillaume Martin a les jambes pour tenter sa chance au classement général, on fera tout pour 
l’aider. Par ailleurs, Jesús en montagne, Piet aux sprints mais aussi Fernando, Rémy et Eddy tenteront leur chance au maximum pour prendre part aux échappées et tenter de disputer la victoire. »

Cédric VASSEUR, manager général : « L’équipe Cofidis qui va prendre le départ de la Vuelta ce samedi est une formation hyper motivée et polyvalente pour faire face à ces trois semaines de compétition. Elle aura évidemment pour leader Guillaume Martin qui nous a régalé sur l’édition 2020. Son objectif sera d’aller chercher une victoire d’étape mais aussi et surtout de bien figurer au classement général grâce à ses qualités d’endurance et de résistance.  Il sera épaulé par nos trois coureurs espagnols, Jésus, José et Fernando, qui sont forcément très motivés à disputer cette Vuelta. Emmanuel et Rémy ont déjà l’expérience d’un grand Tour et seront des atouts essentiels pour épauler nos leaders. Enfin, Piet et Eddy vont découvrir pour la première fois un grand Tour et je suis sûr qu’à l’image de leurs coéquipiers ils pourront jouer les premiers rôles. »