keyboard_arrow_up
Mathilde L'Azou
Publié le : 18/07/2021

TOUR DE FRANCE COFIDIS, ACTEUR MAJEUR DU TOUR DE FRANCE !

La formation nordiste a fait honneur à ses couleurs tout au long de la plus prestigieuse des courses cyclistes au monde. Dans le sillage de Guillaume Martin, 8e du général et meilleur Français, tous les coureurs Cofidis se sont illustrés pendant ces 21 étapes. Retour sur les moments forts de l’équipe en images.

GUILLAUME MARTIN, UN 'TOP 10' ACQUIS DE HAUTE LUTTE

Il s’est battu jusqu’au bout. Sur les pentes des Alpes puis des Pyrénées et jusqu’à hier, dans la fournaise d’un ultime chrono à Saint-Émilion. Certes, le leader de la formation nordiste affichait clairement son ambition : une victoire d’étape. Mais les circonstances de course en ont décidé autrement. Toujours aussi régulier dès que la route s’élève, il intègre le ‘top 10’ à l’issue de la 9e étape menant à Tignes. Depuis, le Normand a toujours conservé sa position dans le ‘top 10’. Opportuniste et déterminé entre Carcassonne et Quillan, Guillaume Martin s’est même hissé une journée au 2e rang du général. En 3e semaine, sa constance dans les Pyrénées et son bon chrono lui ont permis de conserver la 8e place. Pour la 2e saison consécutive, il est le meilleur Français du classement général. 

 

LAPORTE ET PÉRICHON, SI PROCHE DU BONHEUR

Il avait ‘coché’ la longue étape entre Mourenx et Libourne (19e étape). Il l’a démontré toute la journée, s’employant à rallier les échappés avec un groupe de poursuivants. Si Matej Mohoric s’est finalement imposé, Christophe Laporte a tout donné, avec panache, pour franchir la ligne à la 2e place. Il égalise ainsi son meilleur résultat sur le Tour de France, quatre ans après le sprint final de Pau (en 2018).

Trois jours avant Christophe Laporte, c’est Pierre-Luc Périchon qui signe une place d’honneur. Certes, le Haut-Savoyard n’a pas pu résister au grand numéro de Patrick Konrad. Mais sa constance dans le groupe des échappés et une pointe de malice l’ont poussé à attaquer dans le final et à terminer à la 4e place, son meilleur résultat en six Tours de France.

 

ANTHONY PEREZ, L'ABNÉGATION RÉCOMPENSÉ

Déjà maillot à pois à Paris-Nice il y a deux ans, Anthony Perez est aussi à l’aise en protégeant un leader – il l’a prouvé aux côtés de Guillaume Martin sur la route vers Tignes – que lors de longues échappées. Présent dans deux d’entre elles en 1ère semaine, il s’est aussi signalé en accompagnement Julian Alaphilippe en tête de course lors de la 1ère ascension du Mont Ventoux. Six étapes plus tard, dans un 14 juillet qui restera longtemps dans sa mémoire, il part seul avant d’être rattrapé par les favoris avant le col du Portet. ‘Antho’ est récompensé par un prix de la combativité, si bien méritée. 

 

MAIS AUSSI...

L’équipe Cofidis fait partie des cinq formations de ce Tour de France à avoir conservé ses 8 coureurs jusqu’à Paris. Et tous se sont employés, au quotidien, à prendre part avec envie dans le collectif. Les deux coureurs Cofidis qui découvraient le Tour de France, Ruben Fernandez et Jelle Wallays, ont d’ailleurs intégré au moins une fois les échappés. En plus de Jésus Herrada, ils se sont tous mobilisés afin d’épauler Guillaume Martin et contribuer à lui offrir le meilleur résultat de sa carrière dans un Tour de France. 

 

EN BREF - LES CHAMPS-ÉLYSÉES POUR FINIR EN BEAUTÉ

ILS ONT DIT

Guillaume MARTIN, 8e du classement général : "Aujourd’hui, c’est vraiment la satisfaction qui domine. L’objectif initial, c’était la victoire d’étape mais je ne pense pas qu’on puisse être déçu avec une 8e place au général du Tour de France. Certes, ça fait longtemps que Cofidis n’a pas gagné d’étape mais ça fait encore plus longtemps que l’équipe n’avait pas eu un coureur à cette place là au général. C’est mon 5e Tour de France et chaque année, je suis parvenu à améliorer ma place au général. Ce qui est satisfaisant, c’est la manière dont le résultat a été obtenu. J’ai pratiqué un cyclisme offensif, comme j’aime le faire, en étant présent dans les échappés. Je ne renonce pas à la victoire d’étape à l’avenir : si j’arrive dans d’excellentes conditions, ce ne sera pas interdit de rêver. Mais je reste très heureux de ce Tour de France."   

Cédric VASSEUR, manager général : "L’équipe Cofidis a réalisé un très bon Tour de France et je tiens à féliciter chaleureusement l’ensemble du groupe pour les performances réalisées ces trois dernières semaines. Guillaume Martin a été épatant.  Sa place de 8e au classement général, malgré un tracé qui ne lui était pas favorable, marque une nouvelle progression dans sa carrière et on ne peut que s’en réjouir. Tout au long de la Grande Boucle, l’équipe s’est illustrée en étant offensive et en donnant le meilleur à chaque étape.

Ce Tour de France a permis de faire évoluer l’image de l’équipe Cofidis, notamment grâce à la cohésion et à la solidarité affichés par tous nos coureurs. Nous pouvons aussi nous réjouir de terminer au complet cette édition du Tour de France avec les huit coureurs qui ont été sélectionnés. Cela confirme que nos choix de sélection étaient les bons et démontre l’implication et le travail de l’ensemble de l’équipe et du staff. Ce Tour de France nous permet de faire le plein de confiance pour aborder avec enthousiasme la suite de la saison. Nous sortons grandi de cette édition. Vivement le Tour de France 2022 !"

Thierry VITTU, président de Cofidis Compétition : "Le bilan de Tour de France est très positif et très satisfaisant pour l’équipe. Certes, la victoire d’étape n’est pas au rendez-vous mais c’est largement compensé par la 8e place de Guillaume mais aussi par la très belle course d’équipe qu’ont réalisé les coureurs Cofidis. Seul, Guillaume ne serait pas arrivé à ce niveau de performance. D’ailleurs, l’équipe est une des rares à être encore au complet à l’arrivée, ce qui est un autre motif de satisfaction.

Par ailleurs, il faut saluer le très bon comportement de l’équipe, des coureurs et du staff. Ayant été présent cinq jours sur la route du Tour, j’ai pu constater beaucoup de solidarité, de l’envie et surtout du plaisir à être et à vivre-ensemble, ce qui correspond en tout point aux valeurs de l’entreprise Cofidis."

 

Mathilde L'Azou
Pauline Ballet
ASO / C.Lopez
Mathilde L'Azou
Getty Sport