keyboard_arrow_up
Mathilde L'Azou
Publié le : 17/07/2021

TOUR DE FRANCE - ÉTAPE 20 GUILLAUME MARTIN, 8e DU GÉNÉRAL : MISSION ACCOMPLIE !

Le leader de la formation Cofidis a réussi à préserver au forceps sa 8e place au classement général. Son contre-la-montre lui a en effet permis de conserver une avance sur son premier poursuivant, Pello Bilbao. Demain après-midi, sur les Champs-Élysées, il pourra enfin profiter de ce ‘top 10’ qui marque une nouvelle progression dans sa carrière.

Il a pris quelques secondes pour souffler, tête baissée, essuyé son visage couvert de sueur et sourire surtout. Après avoir franchi la ligne du contre-la-montre de Saint-Émilion, Guillaume Martin pouvait savourer la joie du travail bien fait et d’un plan suivi à la lettre. Car le résultat est là : en franchissant la ligne en 39 min 37 sec, il conserve sa 8e place au classement général du Tour de France.

Une réussite collective

Le Normand compte en effet 31 secondes sur son premier poursuivant, l’Espagnol Pello Bilbao. Il conforte également sa place de meilleur Français au classement général, une position qu’il occupait déjà au Tour de France l'an dernier. Sa prestation au chrono, qui n’est pas son exercice de prédilection, récompense l'important travail réalisé par l'ensemble du staff et les partenaires de Cofidis ces dernières saisons pour permettre aux coureurs de gagner en performance.     

Anthony Pérez, 20e du chrono 

Tous ses coéquipiers se sont également employés à réaliser ce contre-la-montre, disputé sous une chaleur écrasante, avec le plus d’application possible. Christophe Laporte, 2e de l’étape de la veille, a un temps été 8e au classement provisoire (38 min 57 sec). Anthony Pérez, lui, a également réalisé un très bon chrono : le Toulousain termine 20e de l’étape, à 2 min 05 sec du vainqueur du jour, Wout Van Aert.

Néanmoins, la journée n’est pas finie pour autant. Les coureurs et le staff Cofidis se rendent à Poitiers ce soir. Demain, place à l’étape des Champs-Élysées et aux derniers coups de pédale avant de savourer pleinement la fin de ce Tour de France.

 

 

ILS ONT DIT

Guillaume MARTIN, 8e du classement général : "La place de 1er Français est anecdotique mais la 8e place du classement général du Tour de France, c’est une vraie satisfaction. Cette place n’était pas gagnée avant ce dernier chrono. L’écart avec Pello Bilbao était faible mais j’ai défendu chèrement ma peau. Je n’avais pas de super sensations sur ce chrono mais il faut croire que ce n’était pas le cas non plus pour Bilbao. On a bien géré la préparation de ce chrono avec le staff et je tiens à les remercier, en particulier Samuel Bellenoue. Je tiens aussi à remercier toute l’équipe Cofidis pour les trois semaines qu’on vient de passer. C’est une performance individuelle, certes, mais c’est aussi un très bon résultat collectif. »   

Christian GUIBERTEAU, directeur sportif : "C’était une longue journée mais quand c’est le cas dans un chrono, ça veut dire qu’on a quelqu’un de bien placé au classement général ! Conserver la 8e place au général, ce n’était pas acquis, surtout face à Pello Bilbao. Guillaume s’est bien battu en étant très régulier. On est très heureux de ce qu’il a réalisé et ça récompense le travail réalisé par tout le staff. Par ailleurs, on peut saluer la prestation d’Anthony Pérez qui a couru avec détermination, en donnant tout. Lui aussi avait très envie de bien courir et de prendre du plaisir. Il nous reste une étape à réaliser et on le fera avec application pour bien terminer ce Tour de France."

Samuel BELLENOUE, responsable de la performance : "L’objectif du jour, c’était de conserver cette 8e place et Guillaume y est parvenu. On savait que Pello Bilbao était capable de rouler un peu plus vite que Guillau me. C’était la donnée qu’on ne pouvait pas maîtriser mais il a réussi à bien tenir. Nous avions choisi de faire un départ sage, ce qui explique pourquoi Guillaume perdait 15 secondes au 1er point intermédiaire. Après, il a bien lissé son effort et jusqu’à la fin, il roulait aussi vite que Bilbao. Ça lui permet d’assurer et surtout de savourer son très bon Tour de France."