keyboard_arrow_up
Mathilde L'Azou
Publié le : 30/06/2021

TOUR DE FRANCE - ÉTAPE 5 UN CONTRE-LA-MONTRE SÉRIEUX, ANTHONY PEREZ DANS LE BON TEMPO

Les coureurs Cofidis ont réalisé le chrono disputé en Mayenne avec sérieux et application. Anthony Perez, qui l’a disputé à fond, termine aux portes du Top 20 et Guillaume Martin a assuré avoir pris « davantage de plaisir qu’habituellement ».

Après les quatre premières étapes, le peloton a quitté la Bretagne. Avant de se projeter vers une fin de semaine qui s’annonce riche en émotions avec les Alpes en ligne de mire, il y avait un moment important ce mardi avec ce contre-la-montre disputé en Mayenne. Certes, le chrono n’est pas l’exercice de prédilection de l'ensemble de l'équipe mais tous l'ont fait avec sérieux et application.

Anthony Perez, qui aime particulièrement la discipline, s’est offert le plaisir de le disputer à fond. 3e temps provisoire en franchissant la ligne, le Toulousain prend la 22e place de l’étape, à 1min42sec du vainqueur, Tadej Pogacar, et termine 3e meilleur français. Ses coéquipiers ont aussi fait preuve de sérieux, tout en économisant leurs forces pour les jours à venir. Car les échéances ne manquent pas : après une étape promise aux sprinteurs, il y aura l’étape la plus longue du Tour vers Le Creusot avant d’attaquer la montagne et les Alpes en fin de semaine. 

 

ILS ONT DIT

Anthony PEREZ : « J’aime beaucoup les chronos pour puncheurs et le tracé du jour me plaisait bien. Il était à ma convenance avec une bonne partie pour puncheurs au début alors que la fin était assez roulante. C’était idéal pour mes capacités. L’équipe m’a autorisé à le faire à fond et je les en remercie, c’était vraiment sympa de leur part.»

Guillaume MARTIN : « J’abordais ce chrono sans pression et j’ai démarré plutôt tranquillement. J’ai finalement mieux géré mon effort et j’ai bien fini. J’ai réussi à prendre plus de plaisir qu’habituellement, sans perdre trop de temps. Je suis plutôt confiant sur mon état de forme et c’est bien de confirmer ça sur un effort un peu long qui se rapproche de ce que l'on va trouver dans les cols. Au début du Tour, on me disait qu’il fallait faire en sorte de perdre du temps volontairement. Pourtant, j’avoue avoir du mal à le faire, ce n’est pas dans ma nature. En avoir perdu par la force des choses, c’est très bien. »

Samuel BELLENOUE, manager de la performance : « Nous étions venus en sachant que nous n'allions pas nous battre pour le classement général. Mais le bilan de la journée est globalement bon. Anthony Perez souhaitait donner le maximum et il a fait un temps tout à fait correct compte tenu de la concurrence qu’il y avait aujourd’hui. Pour les autres coureurs, ça s’est bien passé, on ne s’est pas fait peur et c’est l’essentiel. Maintenant, place à la suite : le meilleur reste à venir. »