keyboard_arrow_up
Getty Sport
Publié le : 18/05/2021

L'INCROYABLE SEMAINE DE COFIDIS !

L’équipe a brillé sur tous les fronts ces derniers jours. Entre le succès au forceps de Christophe Laporte au circuit de Wallonie, le panache de Jesús Herrada à Majorque et le sacré numéro de Victor Lafay au Giro, Cofidis a fait briller ses couleurs et démontré un sacré sens du collectif. Retour sur une semaine riches en émotion qui promet beaucoup pour la suite de la saison.

UNE SEMAINE EN BREF 

Jeudi - Christophe Laporte remporte le Circuit de Wallonie : 
Sa 2e victoire de la saison, la 19e de sa carrière 
Il compte 10 ‘top 10’ en 2021

Vendredi – Jesus Herrada s’impose à Mallorca :
Sa 1ère victoire depuis 2018, la 16e de sa carrière
Il compte 8 ‘top 10’ cette saison

Samedi – Victor Lafay remporte la 8e étape du Giro : 
Sa 1ère victoire chez les pros, la 1ère d’un Français sur ce Giro 
1ère victoire de Cofidis au Giro depuis 11 ans

Mais aussi… 
Trois « top 5 » d’Elia Viviani au Giro 
Nicolas Edet dans le ‘top 10’ du général au Giro pendant 2 jours 
La 2e place de Piet Alleagaert au Tro-Bro Léon

 

 

ELIA VIVIANI ET NICOLAS EDET AVAIENT OUVERT LA VOIE

Dès les premières étapes du Giro, l’équipe Cofidis se montre particulièrement offensive. Lors des sprints massifs, toute l’équipe s’est employée pour épauler Elia Viviani. Le leader italien s’est offert trois « top 5 » lors des arrivées à Novara (il termine 3e), à Canale (4e) et à Cattolica (3e).  Mardi dernier, c’est au tour de Nicolas Edet de s’illustrer : présent dans l’échappée du jour menant à Sestola, il franchit la ligne à la 7e place. Pendant les deux étapes suivantes, le Sarthois conserve la place de meilleur Français au classement général (6e et 5e). 

 

LAPORTE, LE RETOUR GAGNANT

Il n’avait plus couru depuis les Flandriennes. Mais dès son retour à la compétition, au Circuit de Wallonie jeudi dernier, Christophe Laporte a retrouvé les chemins de la victoire. Andre Carvalho, Jelle Wallays, Tom Bohli puis le train mené par Kenneth Vanbilsen et Piet Allegaert lui ont permis d’être idéalement placé dans le final. À 100 mètres de la ligne, le sprinteur varois a ensuite lancé son effort et pris le meilleur sur les autres sprinteurs. 

 

JESÚS HERRADA AU PANACHE

Lui aussi a sprinté dans les ruelles de Deia, terme de la 2e journée du Challenge de Majorque, vendredi dernier. Jesús Herrada s’était détaché du peloton avec un groupe d’échappés dans l’avant-dernière difficulté du jour. Il a tenu bon jusqu’au bout avant de faire la différence dans les derniers mètres. Jesús Herrada a laissé exploser sa joie : il ne s’était plus imposé depuis sa victoire d’étape à la Vuelta il y a deux ans.   

 

VICTOR LAFAY, LA NOUVELLE DIMENSION

Il a fait preuve d’un incroyable sang-froid. Victor Lafay a attendu les 2,2 derniers kilomètres de la 8e étape du Giro, menant à Guardia Sanframondi, pour porter une attaque décisive. C’est ce qui lui a permis de prendre le meilleur sur ses compagnons d’échappée et de franchir la ligne d’arrivée en solitaire. Victor Lafay tient son moment de gloire : sa 1ère victoire chez les professionnels, la 1ère de Cofidis au Giro depuis 11 ans, la 1ère de l’équipe dans un grand tour depuis 2 ans.

 

PIET ALLEGAERT, SI PRÈS DE LA VICTOIRE

Les coureurs Cofidis se sont employés sans compter, tout au long du Tro-Bro Léon dimanche. La course bretonne a été disputée jusqu’au bout et Piet Allegaert s’est battu dans le sprint final. Le Belge manque la victoire de quelques millimètres : il a fallu attendre la photo finish pour le départager du vainqueur. Il n’empêche : la formation Cofidis a démontré avec sérieux et enthousiasme sa capacité à ne rien lâcher et à se surpasser à toutes les occasions. Vivement la suite ! 

 

Getty Sport
Mathilde L'Azou
Getty Sport
Getty Sport
Mathilde L'Azou