keyboard_arrow_up
Getty Sport
Publié le : 14/05/2021

NOUVELLE VICTOIRE COFIDIS : JESÚS HERRADA L'EMPORTE À MALLORCA !

Le grimpeur de la formation Cofidis s’est imposé au forceps ce vendredi à Majorque à l’issue de 158,6 km particulièrement intense. Il s’agit de sa 1ère victoire de la saison, la 16e de sa carrière et la 4e de l’équipe en 2021

Il a fallu s’accrocher jusqu’au bout. Mais dans les derniers mètres d’une course intense, Jesús Herrada est parvenu à prendre le meilleur sur Jonathan Iastra, dans les rues de Deia, et à s’imposer avec brio. Tout au long des 158,6 km favorables aux grimpeurs, l’équipe Cofidis s’est employée pour son leader.

En début de course, les coéquipiers de Jesús se sont relayés en tête de peloton pour contrôler l’échappée. Dans l’avant-dernière ascension du jour, cinq coureurs se sont détachés du peloton dont le coureur espagnol. À 5 km de l’arrivée, il n’était plus que trois avec Jonathan Lastra et Hector Carretero. Et c’est dans les derniers mètres, au sprint, que Jesús Herrada est allé chercher la victoire devant Lastra. Il remporte donc le Trofeo Serra de Tramuntana, la 2e des 4 jours de courses comptant pour le Challenge de Majorque. 

Jesús Herrada signe ainsi sa 1ère victoire de la saison. Lui qui compte désormais 16 succès ne s’était plus imposé depuis qu’il avait levé les bras lors de la 6e étape de la Vuelta en 2019. Il confirme aussi le bon dynamisme de l’équipe Cofidis : hier, c’est Christophe Laporte qui s’était imposé au sprint au circuit de Wallonie. La formation nordiste compte désormais 4 victoires cette saison. Et les occasions de briller à nouveau ne manquent pas en ce moment alors que l’équipe est engagée au Giro, au Challenge de Majorque (deux courses sont encore à disputer) et au TroBro Léon qui débute également ce dimanche.

 

ILS ONT DIT

Jesús HERRADA, 1er : « Je suis vraiment très content de cette victoire. L’équipe a fait un super travail tout au long de la journée. Nous étions groupés jusqu’à la dernière difficulté et ils ont été vigilants jusqu’au bout afin de me permettre de me battre pour la victoire. Je suis vraiment heureux parce que ça montre ma progression après les Ardennaises et le Tour de Romandie. Je n’avais plus gagné depuis la Vuelta 2019 donc la joie est forcément intense ! Maintenant, on va essayer de bien récupérer : nous savons que demain, ça pourrait être aussi une belle opportunité de briller. »

Bingen FERNANDEZ, directeur sportif : « C’est une super victoire ! L’équipe a fait un sacré travail tout au long de la course. On s’est évertué à contrôler l’échappée avant de durcir un peu le rythme de la course. Jesús a attaqué et il s’est échappé avec quelques coureurs. Et dans le final, il a fait l’effort afin de s’imposer. Jesús était particulièrement ému après la victoire et s’est laissé submergé par l’émotion. Il avait besoin de cette victoire et il est allé la chercher, on ne peut qu’être heureux pour lui. Désormais, on va voir comment l’équipe va récupérer avant d’aborder avec ambitions les deux prochaines courses. »