keyboard_arrow_up
Publié le : 04/05/2021

COFIDIS, UNE ÉQUIPE AMBITIEUSE POUR LE GIRO !

Cofidis se présente avec une équipe déterminée à briller au sprint autour de son leader, Elia Viviani. Il pourra bénéficier de son train 100% italien avec Simone Consonni, Fabio Sabatini et Attilio Viviani. Les jeunes talents français Victor Lafay et Rémy Rochas n’auront aucun complexe à se mêler à la bagarre et emmagasineront de l’expérience dès que la route s’élèvera aux côtés des expérimentés Nicolas Edet et Natnael Berhane.

Et c’est parti pour le premier grand Tour de la saison 2021 ! Cette édition du Giro 2021, qui débute ce samedi, s’annonce palpitante. Le parcours ne manque pas de piquant entre Turin et Milan pour 21 étapes qui nous réservent un scénario riche en rebondissements. Sprinteurs, grimpeurs et baroudeurs seront servis et auront tous la possibilité d’exprimer entièrement tout leur potentiel.

 

ELIA VIVIANI, L'ENVIE DE TOUT DONNER

L’équipe aura pour leader Elia Viviani. L’ex-champion d’Europe fera tout pour remporter la 80e victoire de sa carrière, lui qui est monté en puissance depuis le début de la saison. Auteur de trois ‘top 5’ à l’UAE Tour, il avait levé les bras en réglant le sprint à Cholet – Pays de la Loire. Malgré une chute en Belgique qui l’avait éloigné du circuit, il a pu reprendre au Tour de Romandie la semaine dernière pour peaufiner sa préparation.

Le sprinteur compte déjà cinq succès au Giro et il fera tout pour en ajouter un nouveau. Afin d’y parvenir, Elia Viviani pourra compter sur un train 100% italien composé de Fabio Sabatini, Simone Consonni. Son frère, Attilio Viviani (24 ans) les épaulera et découvrira les exigences d’un grand Tour pour la première fois de sa carrière. Le premier sprint est attendu dès dimanche à Novara.

 

DE LA JEUNESSE ET DE L'EXPÉRIENCE

Cofidis fait aussi confiance à ses jeunes talents. En plus d’Attilio Viviani, les Français Victor Lafay (25 ans) et Rémy Rochas (24 ans) qui se sont illustrés au Tour de Valence en terminant respectivement 1er et 2e au classement du meilleur jeune, se battront avec ardeur. Après avoir participé aux Ardennaises, cap sur le Giro. Victor le découvrira après avoir participé à la Vuelta alors qu’il s’agira du premier grand Tour de Rémy.

L’équipe s’articulera également autour de Nicolas Edet dès que la route s’élève. S’il avait fait preuve de malchance l’an dernier au Giro, la faute à plusieurs chutes, le Sarthois fera tout pour s'illustrer en montagne. Il s’agit d’un terrain de jeu qu’il connaît bien et pour cause : Edet a remporté le maillot à pois de meilleur grimpeur à la Vuelta en 2013 et à Paris-Nice la saison dernière. Enfin, l’équipe sera complétée par l’Erythréen Natnael Berhane, qui pourra épauler à la fois les sprinteurs et les grimpeurs. Les coureurs se regrouperont en Italie dès ce mercredi afin d’être prêts samedi pour le top départ de cette 104e édition du Giro. 

 

ILS ONT DIT

Elia VIVIANI : « Le Tour de Romandie était la dernière étape avant le Giro. J’ai toujours fait le Tour de Romandie avant de faire des bons résultats au Tour d’Italie. Psychologiquement, j’ai tout fait pour être prêt et emmagasiner de l’expérience avant ce Giro. Pour un Italien, ça reste le rendez-vous le plus important de la saison. Mon objectif principal, bien entendu, c’est la victoire d’étape. L’étape qui fait rêver, c’est celle de Vérone (la 13e étape, vendredi 21 mai) mais j’espère vraiment gagner avant. Il n’y aura pas beaucoup d’opportunités pour les sprinteurs – peut-être cinq ou six – donc on doit être prêts dès le premier jour. L’équipe est bien équilibrée entre les sprinteurs et les grimpeurs. Je suis très content d’avoir avec moi Fabio, Simone et Attilio, qui sont des coureurs avec qui j’ai une grande confiance. Vivement le départ ! »

 

Roberto DAMIANI, directeur sportif : «Nous avons une équipe qui est bâtie pour le sprint autour d’Elia Viviani. Après un bon début de saison, Elia s’est activé pour revenir au meilleur niveau après sa chute en Belgique. Lors du Tour de Romandie, malgré les difficultés et la météo chaotique, il a su bien se préparer et arrive avec une forme ascendante et une grande confiance sur ce Giro. Elia pourra compter sur Fabio Sabatini, Simone Consonni, Attilio Viviani. Par ailleurs, nous avons souhaité faire confiance aux jeunes, Victor Lafay et Rémy Rochas, qui pourront bénéficier de l’expérience de Nicolas Edet. Et Natnael Berhane sera très précieux pour soutenir ses coéquipiers quel que soit le profil de chaque étape. »  

Cédric VASSEUR, manager général : « Nous abordons cette édition du Giro avec pour objectif majeur de remporter une étape. L’équipe se livrera à 100% pour Elia Viviani lors des sprints et ne s’interdira rien le reste du temps. Même si nous sommes conscients de ne pas faire partie des grands favoris, Elia donnera tout et espère poursuivre sur sa lancée après avoir retrouvé le chemin de la victoire cette année. Nous attendons également beaucoup de nos jeunes coureurs, Victor Lafay, Rémy Rochas et Attilio Viviani qui trouveront sur le Giro un terrain à leur convenance. L’équipe a été composée d’une manière homogène avec un mélange harmonieux de jeunesse, de fraîcheur et d’expérience. Nous attendons également beaucoup de Nicolas Edet, Fabio Sabatini, Simone Consonni et Natnael Berhane qui ont tous les quatre l’expérience de ces grands rendez-vous. »