keyboard_arrow_up
Publié le : 28/03/2021

ELIA VIVIANI RETROUVE LE CHEMIN DE LA VICTOIRE !

En progression constante depuis le début de saison, le sprinteur italien s’est imposé en à Cholet – Pays de la Loire, concluant une solide prestation collective de l’équipe. Il s’agit de sa 1ère victoire sous les couleurs de Cofidis, la 2ème de la formation nordiste cette saison.

Il s’agit d’un frisson, unique, une sensation que recherchent tous les sprinteurs. Parvenir à bénéficier du travail précieux de ses coéquipiers, lancer son sprint, sentir son avance, lever les bras au ciel... Ce moment, Elia Viviani l’a vécu à Cholet ce dimanche après-midi. Toute la journée, l’équipe a fait preuve d’une sacrée abnégation pour contrer les attaques et s’assurer de mettre leur sprinteur dans les meilleures dispositions possibles. Ainsi, Pierre-Luc Périchon, Victor Lafay, Anthony Pérez, Simon Geschke, Emmanuel Morin, Eddy Finé et Fabio Sabatini ont tous contribué à ce beau succès.
 
Une victoire « qui fait du bien à tout le monde »
 

« Le début de course a été assez mouvementée, raconte Jean-Luc Jonrond, le directeur sportif. On s’est mis à contrôler derrière l’échappée et chaque coureur se sont employés. Anthony (Pérez), Pierre-Luc (Périchon) et Simon (Geschke) se sont bien mobilisés tout au long de la journée. Et dans le final, Emmanuel (Morin) a fait un travail excellent dans les 2 derniers kilomètres avant que Fabio (Sabatini) propulse Elia vers la victoire ». À l’issue de cette belle journée, c’est la satisfaction qui prédomine. « Cette victoire fait du bien à tout le monde », sourit Jean-Luc Jonrond.  

 
Elia Viviani n’a jamais rien lâché 

 
Cette victoire démontre la montée en puissance constante d’Elia Viviani. Passé proche de la victoire à l’UAE Tour (une 2e place et trois ‘top 5’), le sprinteur italien s’offre ainsi sa 98e victoire chez les professionnels. Elle symbolise tous ses efforts, lui qui s’est toujours évertué à travailler dur et ne s’est jamais relâché. Pourtant, rien n’a été facile l’an dernier au cours de cette saison si particulière liée à la crise sanitaire qui l’a empêché de travailler avec sérénité notamment sur ses automatismes avec ses coéquipiers.
 
Mais le fait d’y avoir toujours cru et de s’entraîner sans relâche, notamment cet hiver, lui ont permis de retrouver le chemin de la victoire. Cette journée illustre également la belle cohésion et l’esprit d’équipe qui règne chez Cofidis cette saison. Tous, staff comme coureurs, espèrent continuer sur cette belle dynamique. Il s’agit de la 2e victoire de la saison après celle de Christophe Laporte à l’Étoile de Bessèges. Cofidis est ainsi l’unique équipe française à compter deux succès en ce début de saison 2021.


 

ILS ONT DIT... 

Elia VIVIANI : « La victoire arrive enfin ! Je suis vraiment très content de ça. Un jour comme aujourd’hui devrait être un jour normal pour moi et pour l’équipe. Je veux continuer à retrouver mon niveau et me battre pour remporter d’autres courses. L’équipe a fait un très bon travail pour m’emmener de façon parfaite jusqu’au sprint. Emmanuel (Morin) et ‘Saba’ (Sabatini) se sont très bien impliqués à la fin. Et je suis content d’avoir fait un bon sprint après. Désormais, j’espère conserver cette confiance pour les prochaines  échéances et continuer avec la même motivation. Je remercie toute l’équipe : comme moi, tous l’ont attendu longtemps. Désormais, on va tout faire pour garder cette belle dynamique. »

Cédric VASSEUR : « Je suis très heureux pour Elia et pour toute l’équipe Cofidis. Tous nos coureurs ont eu un comportement exemplaire. Nous n’avions qu’un seul objectif : gagner à Cholet avec Elia Viviani. Et tout le monde a répondu présent. On a vu un travail fantastique tout au long de l’épreuve et l’équipe a bien maîtrisé la situation. Emmanuel Morin puis Fabio Sabatini ont servi de rampe de lancement à Elia et sur la ligne, il n’y avait pas photo. On a retrouvé Elia Viviani victorieux après un bon début de saison. Cette victoire est essentielle afin de disposer d’un surplus de confiance et je suis sûr que c’est le début d’une longue série." 

B.Bade/LNC
B.Bade/LNC
B.Bade/LNC