keyboard_arrow_up
Publié le : 02/02/2021

ÉTOILE DE BESSÈGES UNE ÉQUIPE MOTIVÉE DERRIÈRE CHRISTOPHE LAPORTE !

Le sprinteur français retrouve les routes de l’Étoile de Bessèges où il s’était imposé en 2019. Alors que cette édition qui débute demain s’annonce particulièrement relevée, l’équipe Cofidis continue son début de saison après le GP La Marseillaise ce dimanche. Et elle fera tout pour viser la victoire.

Dimanche dernier, au GP La Marseillaise, l’équipe Cofidis a lancé sa saison 2021. Une première mise en jambe marquée par les belles prestations de Jesus Herrada, Anthony Pérez et Ruben Fernandez qui ont fait partie du groupe qui s’est disputée la victoire finale. Quatre jours plus tard, ce mercredi, direction les routes de l’Étoile de Bessèges.
 

Au bon souvenir de Christophe Laporte 
 

Les cinq étapes qui auront lieu dans le Gard seront particulièrement suivies alors que le plateau s’annonce très relevé. Dans l’équipe Cofidis, Christophe Laporte tentera de tirer son épingle du jeu. Le sprinteur varois a en effet déjà brillé à l’Étoile de Bessèges : il s’y était imposé il y a deux ans après avoir remporté un sprint (2e étape) et le contre-la-montre final (4e étape).
 
Cette année, il pourra compter sur le soutien de rouleurs de talent, à l’instar du Belge Kenneth Vanbilsen et de deux coureurs arrivées à l'intersaison, le Luxembourgeois Jempy Drucker et le Suisse Tom Bohli. « Face à une concurrence très importante, la mission sera délicate mais l’équipe fera tout pour ouvrir son compteur de victoire dès cette semaine », affirme Cédric Vasseur, le manager sportif de l’équipe Cofidis.

Ça commence donc dès mercredi avec une longue boucle autour de Bellegarde de 141 km qui devrait s’achever par un sprint massif. L'équipe Cofidis aura également une pensée pour le créateur de l'épreuve, Roland Fangille, disparu en novembre dernier, et qui aura tant contribué à la renommée de l'Étoile de Bessèges. 
 
Dans le même temps, le sprinteur italien de la formation nordiste, Elia Viviani, a repris l’entraînement. Il retrouvera une partie de ses coéquipiers en Espagne pour un stage de remise à niveau dans les prochains jours.

 

Christophe LAPORTE : « On va tout faire pour gagner une étape et viser une belle place au général. On pourra compter sur une belle équipe, solide où nous sommes tous en forme. Il s’agit de notre effectif pour les Classiques avec Anthony Pérez en plus. Nous savons que le niveau sera très relevé et qu’il sera difficile de performer mais nous sommes très motivés pour tout donner. Forcément, j’ai de très bons souvenirs à l’Étoile de Bessèges et on va s’évertuer à revivre des émotions semblables. »    

Alain  DELOEUIL, directeur sportif : « Dimanche au GP La Marseillaise, j’ai senti une équipe très motivée et prête à en découdre. Le classement ne reflète pas la physionomie de la course, d’autant que les coureurs ont respecté les consignes mais plusieurs faits de course dans les derniers kilomètres les ont empêché de briller. Il n’empêche, les coureurs sont dans un très bon état d’esprit. À l’Étoile de Bessèges, il faudra composer avec un plateau de niveau UCI World Tour exceptionnel. Mais nous avons des puncheurs et des sprinteurs capables d’emmener Christophe dans les meilleures dispositions pour viser une victoire d’étape. Et je sais que l’équipe fera tout pour y parvenir ! »