keyboard_arrow_up
Publié le : 02/11/2020

TOUR DE FRANCE 2021 - G. MARTIN, E. VIVANI, C. LAPORTE : CE QU'EN PENSENT LES COUREURS COFIDIS

Interrogés au sujet du tracé du Tour de France 2021, Guillaume Martin, Elia Viviani, Christophe Laporte et Cédric Vasseur répondent.

GUILLAUME MARTIN

"À première vue, le parcours semble très équilibré. Je suis très heureux qu’on retrouve la partie ouest de la France en tant que Normand. Par rapport au Tour 2020, il sera plus piégeux avec des arrivées pour puncheurs et d’autres étapes où le vent aura beaucoup d’influence. Ensuite, il y aura un week-end alpin assez difficile, le Mont Ventoux puis l’enchaînement dans les Pyrénées qui me paraît vraiment compliqué.

Certes, il est encore trop tôt pour annoncer des objectifs précis. Actuellement engagé sur la Vuelta, je démontre que je peux être à l’offensive et viser le maillot à pois. J’ai prouvé en juillet dernier que je pouvais aussi rivaliser avec les meilleurs et le général peut donc être un objectif. En tout cas, il s’agit d’un bon parcours pour être ambitieux et essayer de briller en juillet prochain."

 

ELIA VIVIANI 

« La Bretagne est un endroit parfait pour débuter une belle édition du Tour de France. Je garde de très bon souvenir de cette région en ayant notamment gagné à Plouay en 2017. Comparé à cette année, il y aura davantage d’occasions pour les sprinteurs de s’illustrer et de briller. Je ne peux que m’en réjouir ! Mes premières impressions sont vraiment bonnes en découvrant le parcours. Il va falloir analyser et déterminer mon programme l’an prochain mais c’est une superbe nouvelle de compter ce beau parcours de la Grande Boucle la saison prochaine. »
 

CHRISTOPHE LAPORTE 

« Il s’agit d’un parcours très intéressant. Les premières étapes en Bretagne seront difficiles avec pas mal de bosses et elles seront sans doute plus propices aux puncheurs. Par ailleurs, il y a beaucoup d’étapes qui devraient s’achever aux sprints. Forcément, cela va susciter des convoitises mais il faudra faire attention aux risques de vent et de bordures. Ce sont des scénarios de courses que j’apprécient et ça donne forcément très envie ! »     
 

CÉDRIC VASSEUR, MANAGER GÉNÉRAL 
 

« C’est une belle satisfaction de découvrir le parcours du Tour de France 2021 dans la période trouble que l’on traverse. Globalement, on s’aperçoit que le tracé est en rupture avec ce qu’on a connu ces dernières années. Il va en effet falloir attendre plusieurs étapes avant de traverser le premier massif montagneux. Je ne pense pas que les Alpes seront aussi difficiles que ces dernières années. En revanche, le Mont-Ventoux sera une étape marquante et la partie pyrénéenne s’annonce déterminante. Il y aura plus de 50 km de contre-la-montre et ce sont des exercices qu’on va préparer méticuleusement avec Guillaume (Martin). L’objectif sera de composer la meilleure équipe possible. Ce Tour de France, tel qu’il est dessiné, nous offrira de belles opportunités pour aller chercher une victoire d’étape. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies