keyboard_arrow_up
Publié le : 25/10/2020

GIRO D'ITALIA - 21e ÉTAPE ILS SONT ALLÉS AU BOUT D'UN GIRO ÉPIQUE

Ce n’est jamais anodin d’aller au terme d’un grand Tour. Ça l’est encore moins quand il a fallu affronter tant d’épreuves, résister à tant de péripéties et s’adapter à tant d’aléas. Cette 103e édition du Giro n’a ressemblé à aucune autre en se déroulant au cœur de l’automne. Les coureurs ont dû faire face au vent, à la pluie et à des dénivelés impressionnants lors de la troisième semaine.

L’équipe Cofidis, qui retrouvait les routes du Giro après dix ans d’absence, n’a pas été ménagée par les circonstances. L’absence de Fabio Sabatini, positif au Covid-19, a empêché Elia Viviani de bénéficier de "son" train pour les arrivées au sprint. Les multiples chutes de Nicolas Edet l’ont contraint à l’abandon alors qu’il nourrissait des espoirs légitimes en montagne. Mais personne n’a souhaité tomber dans la fatalité. Et tous regardent déjà avec détermination la prochaine saison.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies