keyboard_arrow_up
Publié le : 22/10/2020

GIRO - ÉTAPE 18 LE BON COUP DE ROSSETTO

Il s’agit d’un mythe sur la planète cyclisme : le Stelvio et ses 2 758 mètres d’altitude. La météo clémente a donc permis au peloton de le gravir sur ce Giro. Et ce, au cours de 203 km qui s’achevaient au sommet de Laghi di Cancano.

Rossetto dans l'échappée 


Dès les premiers kilomètres, une vingtaine de coureurs parvient à fausser compagnie au peloton dont Stéphane Rossetto. Le Français passait 4e de la 1ère difficulté du jour, le Campo Carlo Magnon avant d’être 3e au Passo Castrin. Rossetto a ensuite été repris lors de l’ascension du Stelvio. 
 
Demain, la route sera enfin plate sur le Giro. Si l’étape entre Morbegno et Asti s’annonce longue (258 km), elle devrait s’achever au sprint. Une belle occasion pour l'équipe Cofidis de permettre à Elia Viviani et Simone Consonni  de tenter de disputer la victoire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies