keyboard_arrow_up
Publié le : 14/10/2020

GIRO D'ITALIA - ÉTAPE 11 SIMONE CONSONNI POURSUIT SA PROGRESSION !

Le jeune Italien, qui dispute son 2e Giro, est parvenu à prendre la 4e place du sprint de Rimini. Il confirme ainsi sa montée en puissance, lui qui avait déjà terminé 3e de l’étape de Lyon au Tour de France.

La météo aime se jouer du peloton. Car les coureurs auront tout connu depuis le départ en Sicile : le vent fort qui balaie les rues de Palerme le 1er jour, une pluie forte et intense en montagne comme dimanche dernier et puis le soleil, aussi. C’était le cas ce mercredi avec 182 km entre Porto Sant’Elpidio et Rimini.
 

Viviani percuté par une moto, Consonni 4e du sprint 
 

À plusieurs reprises au cours de l’étape, les coureurs Cofidis ont imprimé leur tempo en tête de course. Malheureusement, à 32 km de l’arrivée, Elia Viviani a été percuté par une des motos de la course. Les coureurs Cofidis se sont ensuite évertuer à ramener leur leader dans le peloton et ils y sont parvenus à moins de 10 km de la ligne finale.


À la suite de cet incident de course, le plan initial a dû être revu et c'est finalement Simone Consonni qui s'est battu pour la victoire avec panache. Il termine à une honorable 4e place. Le jeune Italien, qui dispute son 2e grand Tour de la saison après le Tour de France, qui avait déjà terminé 3e du sprint à Lyon, confirme ainsi sa progression. À l'issue de l'étape, Elia Viviani est allé passer une radio afin de vérifier s'il n'avait pas de dommages physiques après sa chute. 


Demain, la route va s’élever à nouveau. Au programme : une grande boucle de 204 km autour de Cesenatico avec cinq difficultés de 3e et 4e catégorie. Un parcours qui pourrait correspondre aux qualités de baroudeur de Stéphane Rossetto.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies