keyboard_arrow_up
Publié le : 13/10/2020

GIRO D'ITALIA - 10e ÉTAPE DES TENTATIVES ENCOURAGEANTES !

Au cours de cette 1ère étape après la journée de repos, les coureurs Cofidis ont animé le début de course. Nathan Haas, Marco Mathis, Stéphane Rossetto et Nicolas Edet ont en effet tout tenté pour intégrer l'échappée. De bon augure pour la suite de ce Giro.

Au lendemain d’une journée de repos bien méritée et alors que le peloton continuait sa remontée vers le nord de l'Italie, l’équipe Cofidis avait à cœur de bien se lancer pour la 2e partie du Giro. Et les coureurs ne se sont pas fait prier.
 

Un début d'étape très engagé 
Dans les premiers kilomètres, Nathan Haas et Marco Mathis ont été parmi des premiers à attaquer. Puis, après 55 km parcourus, ce sont Stéphane Rossetto et Nicolas Edet qui ont réussi à intégrer l’échappée. Surpris par une cassure, ils ne sont néamoins pas parvenus à rester dans le bon tempo. 

Ensuite, il a fallu résister à des conditions difficiles, notamment à cause de la pluie qui s'est abattue sur le parcours. Demain, la remontée vers le nord du pays se poursuit. Direction Rimini à l’issue de 182 km à parcourir. L’arrivée finale est propice aux sprinteurs et Elia Viviani comme Simone Consonni auront à cœur de tout donner.

 

ILS ONT DIT... 

Nicolas EDET : "Toute l’équipe a essayé d’intégrer l’échappée du jour. Dès les premiers kilomètres, Nathan (Haas) et Marco (Mathis) s’y sont employés. Ensuite, nous sommes sortis avec Stéphane (Rossetto) et ça semblait être la bonne échappée. Malheureusement, on a été un peu juste sur la partie plate pour faire la différence. C’est le sport de haut niveau : ça roulait à 60 km/h et à cette vitesse-là, le moindre mètre est important. Après, nous n’avons pas de regret à avoir d’autant qu’au final, c’est un grand Peter Sagan qui s’impose devant les favoris."

Sébastien CHAVANEL, directeur sportif : "Ce qu’il faut retenir, c’est que l’équipe est bien repartie aujourd’hui en participant à toutes les tentatives d’échappée. Ça démontre l’envie et l’enthousiasme de tous nos coureurs. Aujourd’hui, ça roulait très fort avec de grands coureurs à l’avant. Nicolas (Edet) et Stéphane (Rossetto) étaient dans l’échappée mais ils ont été victime d’une cassure. L’essentiel, c’est de constater que l’échappée est à nouveau allé au bout et qu’il y aura donc d’autres occasions dans les prochains jours. On espère vraiment faire une bonne semaine avec une victoire pour concrétiser la dynamique positive qui a été enclenchée."

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies