keyboard_arrow_up
Publié le : 03/10/2020

UN CHRONO CORSÉ POUR LE RETOUR DE COFIDIS AU GIRO D'ITALIA

L’équipe Cofidis a fait ses premiers tours de roue au Giro, dix ans après sa dernière participation. Dans des conditions rendues difficiles par le vent, les coureurs Cofidis ont fait front. Nicolas Edet a chuté mais est parvenu à rentrer dans les délais. Demain déjà, la route va s'élever.

Les gestes sont assurés, minutieux et identiques à chaque contre-la-montre. Les coureurs peaufinent leurs préparations sur home-trainer, s’élancent depuis une rampe et tentent de trouver la meilleure aspiration. Les mécaniciens, eux, s’activent dès le lever du jour pour préparer les vélos. L’instant est historique pour l’équipe Cofidis : cela fait dix ans qu’elle n’avait plus participé au Giro d'Italia. 
 

Nicolas Edet, une chute sans gravité

Rapidement, il a fallu s’immerger dans la course et faire face aux conditions particulièrement délicates, la faute notamment à un vent fort dont l’intensité n’a pas baissé depuis le début de la journée. En conséquence et en accord avec De Rosa et la direction sportive, trois coureurs ont décidé de s’élancer avec des vélos de route.

« Avec ce type de conditions, c’était dur de ne pas prendre de risque, surtout quand le vent fort était de côté », souligne Marco Mathis, le premier coureur Cofidis à s’être élancé. Un peu plus tard, Nicolas Edet a glissé sur le parcours mais il est parvenu à terminer et à rentrer dans les délais. Même si son état n’est pas préoccupant, le Sarthois doit passer des examens complémentaires en fin d’après-midi.

À noter qu’Elia Viviani, qui est le dernier coureur Cofidis à s’être élancé, a pu constater qu’il était toujours aussi populaire dans son pays natale, de bon augure pour la suite.

 

DANS LA ROUE D'ELIA VIVIANI

« J’ai essayé de faire tout le parcours à fond. On avait identifié les parties dangereuses sur le parcours et on ne voulait pas prendre de risque. Mais je voulais vraiment bien commencer ce Giro pour être prêt pour les prochaines étapes. Les sensations sont bonnes et l’atmosphère sur ces routes est fantastique avec la présence de tous ces fans. Demain, ça commence vraiment ! »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies