keyboard_arrow_up
Publié le : 29/09/2020

GIRO D'ITALIA 2020 LE GRAND RETOUR DE L'ÉQUIPE COFIDIS !

Pour la première fois depuis dix ans, l'équipe Cofidis disputera le Giro d’Italia à partir de samedi prochain. La formation nordiste pourra compter sur sa star italienne du sprint, Elia Viviani, et sur un effectif éclectique pour viser des victoires d’étape.

Un coureur Cofidis heureux sur les routes du Giro. Le 26 mai 2010, dans le nord de l’Italie entre Brunico à Peio Terme, Damien Monier levait les bras et s’offrait la 17e étape du Giro sous les couleurs de la formation nordiste. Dix ans plus tard, l’équipe Cofidis, qui a accédé au World Tour cette saison, est de retour sur la plus prestigieuse compétition italienne de l’année.
 

Une équipe bâtie autour d'Elia Viviani
 

Malgré l’expansion du Covid-19 et les bouleversements que cela a impliqué dans le calendrier, le deuxième grand Tour de la saison débute donc ce samedi depuis la Sicile. C’est avec enthousiasme et détermination que l’équipe Cofidis s’y présente, d’autant que la présence italienne a été renforcée durant l’intersaison avec l’arrivée d’Elia Viviani.

Le sprinteur, qui compte 97 victoires chez les professionnels, sera le fer de lance de l’équipe sur les routes du Giro. S’il n’a pas pu défendre pleinement ses chances lors d’un Tour de France résolument montagneux, Elia compte bien tirer son épingle du jeu sur ses terres. 
 
Le sprinteur pourra compter sur son jeune coéquipier Simone Consonni, qui s’est signalé par une 3e place lors de l’étape de Lyon sur la Grande Boucle. Les deux compères italiens seront entourés par Kenneth Vanbilsen et Nathan Haas qui avaient tous les deux réalisé leur début de saison en Australie avec Elia. De son côté, Fabio Sabatini, souffrant ces derniers jours, a dû déclarer forfait. 
 

Edet et Hansen, la montagne en ligne de mire 
 

Par ailleurs, si Stéphane Rossetto pourra tenter sa chance comme baroudeur, l’équipe est constitué aussi de grimpeurs. Nicolas Edet, qui monte en puissance depuis le Tour de France et qui avait été meilleur grimpeur de Paris-Nice, sera ainsi de la partie. À ses côtés, le Danois Jesper Hansen et Mathias Le Turnier (qui dispute son 2e grand Tour) tenteront aussi leurs chances. Il s’agit enfin du premier grand Tour de Sébastien Chavanel comme directeur sportif, lui qui sera associé à Roberto Damiani.

 

ILS ONT DIT... 

 

Elia VIVIANI : « En tant que sprinteur italien, je suis ravi de participer à la plus prestigieuse des compétitions de mon pays pendant 21 jours. J’ai une histoire particulière avec le Giro : ma première victoire gagnée sur le Giro en 2015 et l’incroyable Giro 2018. L’objectif sera d’utiliser le travail que j’ai pu faire au Tour de France pour réussir à être au top dans les deux premières semaines. Mais la forme est désormais de retour, j’apprécie la façon dont j’ai terminé à Paris et je suis très motivé d’aller au Giro, où les encouragements seront forcément plus forts. »
 
Cédric VASSEUR : « C’est avec une grande joie que nous retrouvons les routes du Giro d’Italia avec un leader charismatique : Elia Viviani. Il fera tout pour être à la hauteur de ce rendez-vous majeur de la saison. Nous savons que des opportunités se présenteront au sprint et l’équipe fera son maximum pour aider Elia à trouver l’ouverture. Ce Giro si particulier disputé en octobre sera assurément plein de surprises et il y aura à coup sûr des opportunités pour remporter des étapes. À nous de les saisir avec talent pour que ce retour au Giro soit un retour gagnant ! »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies