keyboard_arrow_up
Publié le : 07/05/2020

CALENDRIER 2020 UCI WORLD TOUR : L'ENTHOUSIASME DES COUREURS COFIDIS

La publication du nouveau calendrier par l'UCI promet une saison hors-norme entre août et novembre prochain, avec les trois grands Tours et les Monuments. De quoi aiguiser les ambitions des coureurs Cofidis et de monter progressivement en puissance. Elia Viviani, Guillaume Martin et Christophe Laporte racontent.

Un nouveau sprint va s’engager. À partir du mois d’août et jusqu’à début novembre, le calendrier World Tour proposera un condensé des courses les plus mythiques et populaires de la saison, entre les Grands Tours et les Monuments. Pour l’équipe Cofidis, qui fête son retour en World Tour cette saison, ce calendrier hors-norme offre une nouvelle source de motivation. Dans le staff, on s’attelle déjà à définir le calendrier de chacun alors que plusieurs courses se chevauchent, à l’image du 25 octobre où se déroulera à la fois Paris-Roubaix, l’arrivée du Giro et la 6e étape de la Vuelta au Tourmalet ! Mais ces perspectives donnent le sourire aux coureurs qui ont donc trois mois pour monter en puissance avant d’aborder ces nombreux défis.

 

LES RÉACTIONS

 

Elia VIVIANI : « Je suis très heureux de ce nouveau calendrier. Nous avons tous à cœur de reprendre la compétition, de nous retrouver et de pouvoir avoir de nouveaux challenges. Cela démontre aussi que la lutte contre le Covid-19 porte ses fruits, partout dans le monde. Ma motivation est très forte pour préparer cette nouvelle saison où toutes les grandes courses auront lieu, ce qui ajoute un surplus de motivation. Notre objectif majeur sera forcément le Tour de France et j’ai également très envie d’être performant à Milan-San Remo. Désormais, à nous de nous entraîner et de monter en puissance avant la reprise ! »
 
Guillaume MARTIN : « Ce sera un défi physique, condensé en trois mois mais en tant que sportif, c’est la meilleure chose que je pouvais souhaiter. Je suis très content que l’UCI et les organisateurs de l’ensemble de ces courses soient parvenus à un accord sur les dates. Pour moi, la priorité absolue reste le Tour de France et nous avons commencé à réfléchir avec Cédric (Vasseur) et Samuel (Bellenoue) sur la façon d’organiser la saison.  Là, j’ai surtout hâte d’être à lundi, de pouvoir m’entraîner dehors et de retrouver le plaisir d’une sortie sur route, l’air, la sensation du vent et voir le paysage défiler. »
 
Christophe LAPORTE : « Il y avait des incertitudes à propos du calendrier et de constater que toutes ces courses-là auront lieu, cela fait forcément plaisir. Il faudra bien sûr faire des choix et définir des priorités, ce qui ne sera pas évident. Mais ce qui est intéressant, c’est le fait d’avoir trois mois pour nous préparer et pour bien gérer l’enchaînement des compétitions. Dès lundi, on va surtout profiter pour rouler à nouveau dehors. À cause de ma blessure en Argentine, cela fait longtemps que je dois me contenter du home-trainer. Sortir dehors en vélo, ce sera un vrai soulagement ! »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies