keyboard_arrow_up
Publié le : 25/02/2020

Top 5 solide pour Nicolas Edet

Après sa belle performance à l'Etoile de Bessèges dans l'étape reine, Nicolas Edet a encore franchi un cap sur le Tour du Haut Var où il vient terminer 5ème d'une course avec 3 arrivées au sommet sur autant d'étapes, de très bon augure avant le week end Drôme Ardèche et surtout Paris Nice qui se profile dans quelques semaines.

Les courses se suivent et se ressemblent : un niveau déjà très impressionnant pour un mois de février et des arrivées au sommet nombreuses. Nouvelle illustration sur ce Tour du Var et des Alpes Maritimes avec 3 arrivées au sommet sur 3 étapes (Grasse, Col d'Eze et Mont Faron).

Après la superbe victoire d'Anthony Perez le vendredi, c'était au tour de Nicolas Edet de jouer sa carte, ce qu'il a superbement fait, bien aidé par un collectif bien groupé autour de lui. 

7ème au col d'Eze dans le groupe des poursuivants derrière l'intouchable Quintana mais surtout 11ème au Mont Faron (5ème du peloton) à 20s du maillot jaune, ce qui lui permet de terminer 5ème du général final et de le mettre parfaitement en confiance pour les futures échéances.

"L’équipe a fait un super boulot autour de moi durant 3 jours pour aller chercher un bon général! La montée du faron a été rapide. Il m’en a manqué un peu dans les 1500 derniers mètres pour rester au contact des meilleurs mais je suis satisfait de ma forme sur cette course."

Un autre coureur s'est mis en évidence lors de cette dernière étape, c'est Eddy Fine, notre néo pro qui a su prendre l'échappée matinale qui s'est jouée la victoire et qui a pris une superbe 5ème place, son meilleur résultat chez les pros sur un profil pourtant pas évident. 

"C’est une étape que je connaissais bien, ce qui m'a bien motivé ! J’avais envie d’être à l’avant et Nicolas Edet m’a dit que ça pourrait être une bonne chose d’avoir un coureur de l’équipe devant. J’avais de bonnes jambes, j’ai pris du plaisir dans l’échappée ! Dans le mont Faron j’ai tout donné pour faire une belle montée, c’était un effort de grimpeur mais j’aime quand même ce genre de final !"

Suite au prochain épisode dès ce week end sur le traditionnel enchaînement Drôme Ardèche qui marquera les débuts de Guillaume Martin sur le sol français en 2020.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies