keyboard_arrow_up
Publié le : 14/02/2020

ELIA VIVIANI, DES ENVIES DE VICTOIRES

En Andalousie dimanche (Clásica de Almería) et au Portugal la semaine prochaine (Tour de l'Algarve), Elia Viviani étrennera son maillot de champion d'Europe pour la première fois sur le Vieux continent. Remis à 100 % de sa chute en Australie, il aborde ces deux courses avec beaucoup d'ambitions.

Il est de retour et ne manque pas d’ambitions. Elia Viviani s’apprête à lancer sa saison européenne, dès ce dimanche à la Classic d’Almeria (Espagne) puis la semaine prochaine lors du Tour de l’Algarve (Portugal). Il s’agira de sa première course sur le Vieux continent avec le maillot Cofidis de champion d’Europe. Blessé suite à une chute lors du Tour Down Under en janvier, l’Italien s’est battu pour revenir au meilleur niveau.

Il assure avoir retrouvé « 100 % de ses moyens » et s'élance comme un des candidats à la victoire sur ces deux compétitions. Lors du Tour de l’Algarve, deux des cinq étapes devraient être logiquement dévolues aux sprinteurs. Pour la formation nordiste, qui fera tout pour placer Elia Viviani dans les meilleures dispositions, la course sera d’importance : Cofidis, très présent au Portugal, est en effet sponsor principal de cet événement.

 

LES RÉACTIONS

Elia VIVIANI : « En Australie, nous avons démontré au-delà des résultats qu’on formait un collectif soudé où tous les coureurs peuvent s’illustrer. Certes, cela a été difficile pour moi après ma chute mais j’ai tout fait pour revenir et je sens que j’ai retrouvé 100 % de mes moyens avant d’aborder ces deux prochaines courses. Ce sont des événements importants d’autant que Cofidis est très présent en Espagne et au Portugal et qu’il est sponsor principal au Tour de l’Algarve. Avec l’équipe, on va tout faire pour l’emporter ! Enfin, je suis très content de faire équipe pour la première fois avec mon frère Attilio à la Classic d'Almeria. Il est en très bonne condition (il a gagné la première étape de la Tropicale Amissa Bongo) et m’aidera à coup sûr à être bien placé dans le sprint final »
 
Christian GUIBERTEAU, Directeur sportif : « Lors de la Classic d’Almeria, il faudra tout faire pour disputer le sprint final. Nous devrons veiller au scénario de la course pour passer sans encombre les bosses à mi-parcours et faire attention aux cassures. Ensuite, on fera tout pour placer Elia (Viviani) le mieux possible. Il aura également des opportunités au Tour d’Algarve qui est traditionnellement propice aux sprinteurs. Nous ferons tout pour faire briller nos couleurs au cours de cette course dont Cofidis est sponsor principal. »     

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies