keyboard_arrow_up
Publié le : 26/01/2020

SANTOS TOUR DOWN UNDER LA NAISSANCE D'UN COLLECTIF

La force collective de Cofidis a marqué les esprits lors de cette semaine de compétition en Australie. À l'image du courage d'Elia Viviani qui a tenu à rester en course malgré une chute, à la détermination de Nathan Haas (14e au général) ou de Simone Consonni (2e de la 5e étape), tous ont tenu leur rang. Et l'aventure australienne n'est pas encore terminée !

Il y a des signes qui démontrent la force d’un collectif. C’est ce qu’a prouvé Cofidis pendant les 6 étapes du Santos Tour Down Under toute la semaine. D’abord car l’équipe a su faire bloc derrière son leader, Elia Viviani, dans les bons moments (4e de la 1ère étape) comme dans les plus difficiles (chute pendant la 2e étape). Mais aussi parce que tous les coureurs ont su faire preuve d’enthousiasme et démontrer leur envie de briller.

L'aventure australienne continue 

Nathan Haas, le régional de l’étape, s’est ainsi signalé par une 3e place et pointe au 14e rang au général. Simone Consonni est passé proche de la victoire (2e de la 5e étape) alors que Kenneth Vanbilsen et Mathias Le Turnier, solides coéquipiers, ont intégré l’échappée de la dernière étape ce dimanche. Pour toute l’équipe, le séjour australien continue. La formation nordiste est ainsi attendue vendredi prochain pour la Towards Zero Race Torquay puis dimanche à la Cadel Evans Great Ocean Road Race. Deux nouvelles occasions pour faire briller les couleurs de Cofidis.

 

LES RÉACTIONS

Elia VIVIANI : « J’étais forcément déçu après ma chute. Mais l’essentiel, c’est qu’on a un très bon feeling au sein de l’équipe. Jour après jour, on améliore nos automatismes avec Marco, Nathan, Simone, Mathias et Kenneth. Dès nos débuts, on a démontré qu’on savait rouler en équipe et que chacun pouvait beaucoup apporter à l’autre. Pour moi, c’était important, malgré la douleur, de finir la course. Je vais mettre à profit les prochains jours pour me remettre à 100% et aborder la Cadel Evans Great Ocean Road Race. Je l’ai remporté l’année dernière, fini 2e en 2018 : j’ai très envie de tout faire pour signer à nouveau une belle prestation. »
 
Nathan HAAS : « On sent qu’il y a une très bonne énergie au sein de l’équipe. Bien entendu, on n’a pas eu de chance avec la chute d’Elia mais on a prouvé à quel point l’équipe était forte puisqu’on s’est tous illustré. Je crois sincèrement que Cédric (Vasseur) a réussi à réunir des coureurs qui vivent bien ensemble, qui sont très motivés. La semaine prochaine, on aura à cœur de prendre nos responsabilités. Elia (Viviani) a soif de victoires et s’il est totalement remis de sa chute, on peut avoir de fortes ambitions. »

Roberto DAMIANI, directeur sportif : « Les coureurs ont fait un très bon travail depuis notre arrivée ici il y a 15 jours. J’ai été agréablement surpris par l’unité et l’esprit d’équipe qui régnait entre les coureurs. Elia (Viviani) a su insuffler un très bon esprit dans le groupe et tous ont contribué à tout donner. Nathan (Haas) et et Simone (Consonni) ont également montré de très bonnes choses. Notre séjour en Australie n’est pas terminé et on compte bien tout donner en fin de semaine prochaine ! »

 

LES RÉSULTATS

CLASSEMENT GÉNÉRAL
14e – Nathan Haas à 1’
70e – Simone Consonni, à 13’21’’
86e – Mathias Le Turnier, à 18’48’’
89e – Kenneth Vanbilsen, à 19 min
101e – Elia Viviani, à 23’02
128e – Fabio Sabatini, à 37’04
130e – Marco Mathis, à 39’09’’
 
MEILLEURES PERFORMANCES
Étape 1 : Tanunda – Tanunda – E. Viviani 4e
Étape 2 : Woodside – Stirling – N. Haas 3e
Étape 5 : Glenelg – Victor Harbor - S. Consonni 2e

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies