keyboard_arrow_up
Publié le : 20/01/2020

TROPICALE AMISSA BONGO LA SAISON DÉBUTE OFFICIELLEMENT !

La saison 2020 débute ce lundi pour l'équipe Cofidis, engagée au Gabon, à la Tropicale Amissa Bongo. L’équipe sera articulée autour de Nathanel Berhane, vainqueur de la course en 2014.

Il s’agit des premiers tours de roues d’une saison qui s’annonce aussi riche que passionnante. Cofidis débute l'année 2020 ce lundi par la Tropicale Amissa Bongo. La formation nordiste, qui n’avait plus participé à cette course depuis sept ans, a été bâtie autour de Natnael Berhane.

Le champion d'Érythrée est le premier coureur africain à s’être imposé dans cette course, en 2014. Il mènera une équipe qui mêle des coureurs d’expérience, à l’instar de Pierre-Luc Périchon (33 ans) et de jeunes coureurs très prometteurs, dont Attilio Viviani (23 ans) et Eddy Finé (22 ans) qui lanceront leur première saison chez les professionnels.

 

LES RÉACTIONS

Nathnael BERHANE : « Je suis très heureux de débuter ma saison à la Tropicale Amissa Bongo et de faire mon retour au Gabon. Depuis ma victoire en 2014 – où j’étais le premier Africain à avoir remporté la course -, je n’étais plus jamais revenu sur cette course. Beaucoup de choses ont changé ces dernières années et je suis fier de revenir avec le maillot de Cofidis et en tant que leader de l’équipe. Je sais que les jeunes coureurs et passionnés de cyclisme auront à cœur de voir briller les coureurs africains. Mais j’aborde la course avec sérénité, fort du travail accompli et de l’expérience acquise et je serai fier d'arborer mon maillot de champion d'Érythrée. »
 
Eddy FINÉ : « C’est forcément un peu particulier de débuter la saison sur un autre continent. Mais ce sera enrichissant autant sportivement qu’humainement. La motivation sera très forte pour bien figurer dès les premiers jours. Le but, ce sera vraiment d’aider l’équipe à briller. Ce sera mes vrais débuts avec Cofidis : si j’ai l’opportunité de jouer un coup sur une étape, je ne m’en priverai pas ! »
 
Alain DELOEUIL, directeur sportif : « C’est une grande joie de revenir au Gabon où Cofidis n’avait plus été engagé depuis 2014. Natnael Berhane a prouvé l’an dernier, sur les routes du Tour de France qu’il savait s’illustrer (désigné combatif de l’étape s’achevant avec Albi). Et nous avons un collectif où chaque coureur peut tirer son épingle du jeu.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies