keyboard_arrow_up
Publié le : 11/09/2019

"Je vais tout donner en tant que tenant du titre"

Tenant du titre du Tour du Doubs qui se déroulera Dimanche, Julien Simon revient sur sa saison et ses années au sein de la Team Cofidis

Il y a un an, tu gagnais le Tour du Doubs, comment s’est passée la course ?

C’est une course qui ne m’avait pas réussi par le passé. Ça faisait plusieurs années que je la faisais sans bon résultat. J’y suis arrivé détendu et dans une bonne condition. J’étais dans l’optique de préparer le Grand Prix de Wallonie. J’ai donc couru sans pression et tout a été limpide. C’est sorti dans le final et j’étais présent. Les jambes étaient bonnes. Il y avait de bons coureurs comme Romain Bardet et Guillaume Martin. Comme ils n’ont pas réussi à me décrocher dans l’ascension du Larmont, j’ai su que je pouvais jouer la gagne. C’est un bon souvenir !

Quel bilan tires-tu de ton Tour de France ?

J’ai pris du plaisir sur ce Tour de France comparé à l’année dernière où cela avait été compliqué. A la base, je ne devais pas forcément être au départ. J’étais ravi de faire partie de cette sélection dans un groupe où l’on s’entendait bien. Je courais au jour le jour selon les sensations et les jambes. Je fais une belle 8ème étape où je passe la ligne en 6ème position. J’étais un peu frustré de n’avoir pu prendre l’échappée de la 17ème étape qui est allé au bout à Gap. J’ai quand même pris du plaisir et je me suis battu avec mes armes.  

Comment te sens-tu en cette fin de saison ?

La reprise a été bonne après le Tour de France. Je suis 2ème sur une étape du Tour du Limousin et content de voir que je pouvais jouer la victoire. Par contre sur le Grand Prix Plouay, j’étais un peu déçu par la physionomie de la course qui s’est jouée sur des chemins. C’est derniers jours ont été dédiés à la récupération et à l’entraînement. J’arrive en bonne condition pour le Tour du Doubs et les courses italiennes qui suivent. Concernant le Doubs, je sais que c’est toujours difficile de gagner deux fois la même course mais je vais tout donner en tant que tenant du titre. Idem pour cette fin de saison, je vais courir à bloc !

Quels souvenirs garderas-tu de tes années passées chez Cofidis ? 

Il y a plein de bons souvenirs qui me reviennent. Les plus marquants sont quand j’ai gagné la coupe de France et, surtout, l’année 2015 où j’ai enchaîné le Tour de France, la Vuelta et le Championnat du Monde. J’ai fait de belles rencontres au sein de l’équipe et c’est toujours un honneur de courir sous les couleurs de ce sponsor mythique du cyclisme. Cela fait 5 – 6 ans, c’est passé vite !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies