keyboard_arrow_up
Publié le : 29/08/2019

Jesus Herrada, que la victoire est belle !

Jésus Herrada a réussi un sacré numéro, ce jeudi, sur les routes de la Vuelta. Le coureur espagnol est parvenu à s'imposer dans une arrivée au sommet en prenant le meilleur sur Dylan Teuns. Un an après avoir porté le maillot rouge de leader, il offre à Cofidis sa plus belle victoire de la saison.

Les larmes coulent et elles n’ont pas toujours la même saveur. Hier, au bout de l’effort, José Herrada échouait à la 3e place de l’étape après un combat de chaque instant. À l’arrivée, les mots ne suffisaient pas pour le consoler. Son frère Jesus aurait aimé le prendre dans les bras à cet instant-là mais il a fait bien mieux. Il lui a redonné le sourire en répondant le lendemain sur l’asphalte, sur ces routes de la Vuelta qui lui correspondent si bien. 

Une échappée de costauds 

C’était une nouvelle étape pour costauds, sur les sentiers d’Aragon qui égaient des panoramas brûlées par le soleil en cette fin d’été. « L’échappée étant allé au bout lors de l'étape d'hier, on savait qu’aujourd’hui, ça allait batailler dur », soulignait Christian Guiberteau au départ. Le scénario lui a donné raison : il a fallu attendre 60 km pour que l’échappée se forme.
 
Parmi les coureurs qui la compose, Jesus Herrada. Au lendemain du coup d’éclat de José, son frère (voir par ailleurs), le grimpeur de Cofidis avait à cœur de tenter sa chance. Il a intégré un groupe de coureurs d'expérience aux côtés notamment de Dylan Teuns, Tejay van Garderen, Robert Gesink ou encore Nelson Oliveira. Les hommes de tête ont compté jusqu’à 4 minutes d’avance. Tout s’est joué dans l’ultime ascension où Jesus et Teuns, vainqueur de l'étape de la Planche des Belles Filles au Tour de France, se sont disputés la victoire d'étape. 

La plus belle victoire de la saison

Lucide dans les derniers mètres, Jésus Herrada a fait la différence, rappelant forcément le scénario de son dernier succès en juin dernier, lors du Mont Ventoux Dénivelé Challenge, face à Romain Bardet. En s’imposant ce jeudi, le coureur espagnol remporte la plus prestigieuse victoire de la saison pour l’équipe Cofidis, la première de la formation nordiste cette saison sur un grand tour. 

 

RÉACTIONS

Jesus HERRADA : « C’est incroyable de m’imposer dans cette étape qui comptait beaucoup dans la Vuelta. Quand j’ai vu que Teuns suivait le rythme, je savais que j’avais ma chance, d’autant qu’il visait le maillot de leader. Ce succès a forcément un goût spécial après la déception de José hier. J’ai la chance d’avoir ma famille qui est venue me voir et je suis très heureux de fêter ça avec eux. On s’était dit avec toute l’équipe que l’objectif était de remporter une étape et le faire dès la première semaine, c’est un plaisir immense. C’est un beau jour pour toute notre équipe. On va continuer à tenter notre chance jour après jour et à faire briller les couleurs de Cofidis »

Thierry MARICHAL, directeur sportif : « C’était vraiment la journée parfaite. Cette étape tenait à cœur à Jésus et l’arrivée lui convenait bien. Mais la bataille a été rude. Ce n’était pas simple de sortir de cette échappée et ce n’était pas gagné d’avance : il y avait beaucoup de « clients » parmi les hommes de tête. Teuns était surtout focalisé sur sa quête du maillot rouge mais Jesus a très bien géré la fin de la course. Cette belle victoire est amplement méritée ! »
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies