keyboard_arrow_up
Publié le : 28/08/2019

LAPORTE S'OFFRE LE SPRINT POUR LA 1ERE ETAPE DU TOUR DU POITOU-CHARENTE

Le Français de 26 ans entame le Tour du Poitou-Charentes de la meilleure des manières en s’offrant le sprint à Rochefort. Une belle satisfaction pour l’équipe Cofidis qui s’est mise en ordre de bataille pour permettre à Christophe Laporte de remporter sa 6e victoire de la saison.

Il avait quitté le Tour de France prématurément, les yeux embués. Après 8 étapes, Christophe Laporte, malade, avait dû abandonner sur la Grande Boucle, lui qui aurait tant aimé se mêler à la bagarre pour les victoires au sprint. Moins de deux mois plus tard, le Français de 26 ans a repris la compétition avec la farouche volonté d’en découdre.

Sa 6e victoire de la saison

Cet enthousiasme, Christophe Laporte en a fait preuve ce mardi lors de la 1ère étape du Tour du Poitou-Charentes entre Niort et Rochefort (188,9 km). La formation Cofidis s’est évertuée pendant toute la journée à réduire l’écart avec les échappés puis à lancer de la meilleure des manières leur sprinteur. Christophe Laporte a ensuite terminé le travail en s’imposant au forceps.

Le Varois peut enfin exulter, lui qui était passé si proche de la victoire récemment lors de la 2e étape de l’Arctic Race (3e). Il s’agit de son 6e succès de la saison, après avoir brillé à l'Étoile de Bessèges (3 victoires et le général) et au Tour du Luxembourg (2 victoires). Le sprinteur prend du même coup la tête du classement général, une position que toute l’équipe Cofidis va s’évertuer à conforter, dès demain, à l’issue de la 2e étape entre Rochefort-sur-Mer et Aigre.

RÉACTIONS

Christophe LAPORTE : « On a essayé de contrôler la course et l’équipe a fait un très beau travail tout au long de l’étape. Grâce à eux, j’ai pu éviter les chutes et surtout faire un très bon sprint. C’est toujours très satisfaisant de gagner et ça me permet de me rassurer sur mes sensations. Ma condition n’est pas encore au top mais je vais continuer à donner le maximum ! »
 
Jean-Luc JONROND, directeur sportif : « Nous savions que Christophe avait été désigné comme l’un des favoris de l’étape. Mais l’équipe n’a pas ménager ces efforts, en début et en fin d’étape, afin de contrôler l’échappée et de mettre Christophe dans les meilleures dispositions. On est tous très content pour lui, d’autant qu’il a connu des périodes délicates cette saison. C’est très bon pour sa confiance et pour le moral de toute l’équipe ! Désormais, on va se battre pour défendre le maillot de leader dès demain ! »
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies