keyboard_arrow_up
Publié le : 16/08/2019

Ils ont parcouru l’EuroVelo 3 pour la planète !

Ils sont deux jeunes français, ils ont parcouru 5500km entre Trondheim (Norvège) et Santiago (Espagne), et tout cela en totale autonomie, en ramassant les déchets et ne laissant derrière eux aucune bouteille plastique ! Rencontre avec eux

L’EuroVelo est l’une des 19 véloroute d’Europe faisant parti d’un programme d’aménagement de voie cyclable à l’échelle européenne. 7 pays sont à traverser, Matthias 21 ans) et Thomas (23 ans) les ont découverts en veillant notamment sur les évolutions écologiques.

                                            

Vous souhaitiez vérifier si l’écologie est au centre des priorités dans les différents pays ou non, qu’en est-il ?

Oui nous avons fait nos petits reporters, à chercher des informations, sur le terrain, aux contacts des locaux, sur internet, ou du moins de ce qu’on peut voir en passant dans les pays !

Les plus forts sont bien évidemment les Scandinaves, niveau recyclage, énergie verte, respect de l’environnement, consignes des bouteilles verres et plastiques... Nous avons beaucoup à copier à ces pays.

L’Allemagne est plutôt en avance par rapport aux autres pays, avec une décision forte sur les centrales nucléaires d’ici 2022. Ils ont également les consignes en place, qui marchent plutôt bien, du moins de ce que nous avons pu voir et discuter…

La Belgique, a un très gros problème de déchets, partout sur les routes et pistes cyclables, c’est excessivement sale, réellement... Ils ont un peu d’énergie verte, mais n’ont pas l’air tourné vers l’écologie... ou du moins, en comparaison à d’autres pays, ils sont en retard c’est évident. Par contre, ils trient énormément, ils ont plusieurs poubelles, et c’est plutôt bien respecté (encore une fois c’est seulement ce que nous avons pu voir et discuter avec des locaux)

En France, les consignes ont l’air d'être au cœur des sujets en ce moment et pourraient revenir, une bonne idée à notre avis... Les énergies verte se développent également, mais c’est toujours insuffisant en comparaison avec les scandinaves.. Point positif, c’est que les routes empruntées (beaucoup de pistes cyclables) sont « propres » avec peu de déchets, même sur les routes empruntées, c’était plutôt satisfaisant à voir... Les français trient, pas tous, mais espérons qu’un jour tout le monde s’y mette…

Nous finirons par l’Espagne, où il y a un manque de respect complet pour la nature, des déchets tout simplement partout, c’est choquant ! Nous étions désolés de voir ça... Ils ont beaucoup d'éoliennes, mais de ce qu’on nous avons pu voir, ils ne sont pas tournés vers l'écologie...

 

Pour résumer, nous mettrions dans les mauvais élèves : Belgique et Espagne

Ensuite la France, puis l’Allemagne

Et les champions sont les Scandinaves.

 

Avez-vous un chiffre à me donner sur les déchets récupérés au bord des routes ?

Nous avons ramassés au minimum 20 kg de déchets sur les routes, du petit sachet plastique aux objets plus gros... Nous n’avons plus compté en Espagne et sommes sûrement supérieurs, mais 20kg est un nombre sérieux.

Nous aurions pu ramasser bien plus de déchets, mais il aurait fallu 2 ans de voyage et non 2 mois...

 

Avez-vous été bien accueillis par les populations locales ?

Nous avons toujours était très bien accueillis, partout sur notre route, une immense humanité, qui fait plaisir à voir et qui donne de l’espoir pour l’avenir ! Nous avons été aidés de façon régulière que ça soit nous qui allions demander de l’aide ou même des personnes qui sont venues nous aider en voyant ce que nous faisions.

C’est une aventure humaine réussie !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies