keyboard_arrow_up
Publié le : 25/07/2019

Mémoires de Tour : Alain Deloeuil

Le projet Mémoires de Tour vous fait revivre la longue histoire de la Team Cofidis avec le Tour de France. Pendant 3 semaines retrouvez anecdotes, récits rares et souvenirs racontés par nos anciens coureurs, journalistes, fans ou membres du staff ! Bonne lecture :-)

J’ai beaucoup de souvenirs qui me reviennent et c’est difficile de faire un choix. Cependant, il y a une victoire qui m’a particulièrement marqué. C'est celle de David Moncoutié sur la 11ème étape du Tour de France 2004. C’était le 15 Juillet, on était sur un parcours de baroudeurs, assez dur, avec des petits cols.Il faisait très chaud. David était un coureur qui pointait, en début de tour, les étapes sur lesquelles il voulait briller…et celle-là, il ne l’a pas ratée.

Il s’échappe avec deux espagnols : Juan Antonio Flecha et Egoi Martínez qui se sont fait la guerre pendant toute l’échappée. Lorsque l’un attaquait, l’autre répondait immédiatement. Ils se marquaient mutuellement et on les a laissé faire. J’étais dans la voiture et je communiquais avec David. On connaissait les avantages des deux autres coureurs. J'ai donc dit à David que s’il voulait mettre une attaque, il fallait en mettre une seule ! Alors, à 9km de l’arrivée, il attaqua dans la dernière bosse déposant les deux espagnols sur place. Il n’a jamais été réputé pour avoir des talents de descendeur mais là, il a fait la descente de la plus belle des manières.

Originaire du Lot, il était dans sa région et quand il est entré dans Figeac tout seul, c’était magnifique ! On a savouré jusqu’à la ligne d’arrivée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies