keyboard_arrow_up
Publié le : 06/07/2019

Stéphane Rossetto, le sacré numéro

Un départ en fanfare ! Alors que le Tour de France a débuté dans l’euphorie belge ce samedi, Cofidis a hissé haut ses couleurs. Après une première échappée composée notamment de l’Érythréen Natnael Berhane, Stéphane Rossetto s’est offert un numéro en solitaire avant d’être repris peu avant la ligne. Pour la 1ère étape de son 1er Tour de France, le Francilien a donc eu les honneurs du podium, lui qui a remporté le Prix de la combativité Antargaz.

Un départ en fanfare ! Alors que le Tour de France a débuté dans l’euphorie belge ce samedi, Cofidis a hissé haut ses couleurs. Après une première échappée composée notamment de l’Érythréen Natnael Berhane, Stéphane Rossetto s’est offert un numéro en solitaire avant d’être repris peu avant la ligne. Pour la 1ère étape de son 1er Tour de France, le Francilien a donc eu les honneurs du podium, lui qui a remporté le Prix de la combativité Antargaz.  

Le Tour de France permet tout, même les plus belles rencontres. 16 h 43 derrière le podium protocolaire de la 1ère étape. Stéphane Rossetto sert la main et échange quelques mots avec Eddy Merckx sous l’œil des caméras. La Grande Boucle a ses légendes mais elle sait aussi cajoler ses nouveaux héros. Celui du jour à 32 ans, participe à son premier Tour de France et a de l’énergie à revendre. Stéphane Rossetto s’est offert un sacré numéro, dans la droite ligne de sa victoire au Tour du Yorkshire l’an dernier et de ses 200 km d’échappée lors de la 5e étape du dernier Criterium du Dauphiné.
 
Berhane, le premier coup de canon ! 
 
Le show de Stéphane a débuté à 70 km de l’arrivée de cette première journée, une boucle de 194,5 km autour de Bruxelles. Le sprint intermédiaire avait été disputé et il y avait un coup à jouer pour ouvrir la route devant le peloton. Le novice de 32 ans compte près de 2 minutes d’échappée, remporte le prix de la combativité Antargaz et fait le plein de félicitation à l’issue de la journée.

Mais le Francilien n’est pas le seul à avoir hissé haut les couleurs de Cofidis. Dès le début d’étape, Natnael Berhane a fait partie de la première échappée du jour. En attaquant notamment dans le Mur de Grammont, il a étrenné son nouveau maillot, celui de champion d’Érythrée. À l'issue de cette 1ère étape, le Tour a déjà apporté son premier cortège d’émotions. Et ça ne fait que commencer !  
 

LES RÉACTIONS

Stéphane ROSSETTO, prix de la combativité Antargaz : « Je me sentais bien. À 70 km de l’arrivée, je pensais que des équipes allaient relancer justement pour obtenir ce dossard rouge. Moi, j’avais compris qu’il y avait moyen de le gagner ! Nous sommes là pour remporter une étape mais aussi pour prendre tout ce qui est bon à prendre. Et ce dossard de coureur combatif, ça en fait partie ! C’était vraiment cool, ça m’a rappelé le Yorkshire. Moi, je préfère rouler devant plutôt que dans le stress du peloton. Et l’avantage, c’est que dans deux jours, je sais que physiquement tout ira bien ! »
 
Roberto DAMIANI, directeur sportif : « En début d’étape, nous avions prévu l’échappée de Natnael Berhane parce qu’on voulait chercher le maillot à pois. Mais avec Van Avermaet, on savait que la tâche allait être difficile. Un peu plus tard, quand l’échappée a été repris, on a laissé aux coureurs la liberté de gérer le moment. C’est là que Stéphane a porté son attaque et comme à chaque fois qu’il tente, c’était vraiment bien. Il mérite fortement ce dossard de la combativité ! »

Cédric VASSEUR, manager sportif : « L’équipe a vraiment bien débuté ce Tour de France. Ce qui était important, c’était de montrer une dynamique offensive. Natnael était dans la 1ère échappée, Stéphane a eu son moment de gloire en ouvrant la route sur son premier Tour de France. Dans le sprint, Julien Simon a bien travaillé pour Christophe Laporte qui n'a pas encore atteint son plein régime. On a évité les pièges d’une 1ère étape du Tour de France (chutes, cassures...). Ce sont les sourires sur chacun des visages de nos coureurs qui nous donnent beaucoup d’entrain pour les prochaines étapes ».
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies