keyboard_arrow_up
Publié le : 09/06/2019

Du très grand Cofidis au Luxembourg

5 étapes, 4 victoires, un maillot jaune porté de bout en bout, l'équipe a réalisé la course parfaite au Tour du Luxembourg. Christophe Laporte et Jesus Herrada ont tour à tour levé les bras, superbement bien soutenus par toute l'équipe. C'est notre espagnol qui remporte finalement la victoire finale.

Le Tour du Luxembourg a souvent réussi à l'équipe et cela a encore été le cas cette semaine. Tout a commencé mercredi soir par un prologue dans les rues de Luxembourg où Christophe Laporte s'est montré surpuissant pour s'imposer et prendre le maillot jaune. Anthony Perez et Jesus Herrada, nos deux leaders pour le classement final se sont déjà placés dans le top 15.

Le lendemain, l'équipe a pris ses responsabilités dès le début en contrôlant l'échappée et en favorisant un sprint massif où Christophe a doublé la mise de très belle manière.

Vendredi, c'est un homme issu d'une échappée, Peter Weening qui a résisté au retour du peloton dans un final marqué par un tracé sinueux et exigeant, mais Christophe conservait encore son maillot de leader.

Ce week-end, changement de physionomie avec deux étapes pour puncheurs et qui dit puncheur dit Jesus Herrada. Après l'abandon de Christophe, malade, l'équipe a une nouvelle fois pris la course en main, roulant toute la journée pour notre espagnol. Zico Waeytens, Kenneth Vanbilsen tout d'abord puis Dimitri Claeys, Loic Chetout et Anthony Perez ont abattu un travail considérable pour libérer Jesus ensuite et le mener à la victoire en haut de la dernière ascension de 2km. Il était d'abord sorti dans un trio un peu plus tôt et a encore attaqué dès le pied de cette côte pour s'en aller décrocher un succès mérité.

Il ne restait plus qu'à conclure aujourd'hui sur le circuit traditionnel marqué par 4 ascensions répétées du Pabeierbierg (800m à 9%). Et là encore, l'équipe a été incroyable, contrôlant seule toute la journée et dans les ascensions de ce mur, Loic Chetout et Anthony Perez ont su placer à la perfection Jesus qui a démarré dans les 200 derniers mètres pour aller faire coup double : étape et général.

Une démonstration collective que nous résument Anthony, Jesus et Cédric Vasseur :

Anthony PEREZ "Je savais dès le début du tour du Luxembourg que Jésus allait être au dessus de toustle monde! C’est un des meilleur coureur du peloton sur des arrivées comme on en a eu ce week-end! Aujourd’hui j’ai simplement donné mon maximum pour qu’il soit dans les meilleures conditions dans la dernière montée! Comme je l’avais dit la semaine dernière, avec Jésus on a pas besoin de se parler pour savoir ce qu’on doit faire et ça a porté ses fruits aujourd’hui. Ce fut un plaisir même si on a vraiment beaucoup donné  je pense à Zico Kenneth et Dimitri qui ont mené le peloton tous les jours, Christophe qui nous a épaté au prologue et Loïc présent chaque jour dans le final qui est en condition et en confiance. La récompense est la. Cette semaine va redonner le moral aux troupes même si on donne toujours tout ça aide à se surpasser! A titre personnel les sensations sont bonnes j’ai pu profiter d’une bonne coupure pour la deuxième partie de saison ce que je n’avais pas fait les années précédentes et je suis sur que cette formule va me permettre de passer un cap supplémentaire dans les semaines à venir!"

Jesús HERRADA : "Je suis très heureux de l’issue de la course. Je le dois à mes coéquipiers qui ont fait un travail exemplaire. J’ai essayé de ne pas trop dépenser d'énergie afin de me préserver et faire la différence dans le final."

Cédric VASSEUR, manager général : « C’est une très belle semaine où l’équipe a eu une mainmise totale sur l’épreuve. Au-delà des prestations de Christophe (Laporte) et de Jesús (Herrada), il faut souligner l’implication de tous les membres de Cofidis. Il s’agit aussi d’une très belle victoire collective ! Il faut rendre hommage à Alain Deloeuil qui a eu une stratégie parfaite jusqu'au bout. Nous continuons à démontrer que l’on sait défendre un maillot de leader, comme on l’avait déjà prouvé par le passé, que ce soit aux 4 Jours de Dunkerque l’an dernier ou au Tour du Limousin. Cette dynamique de la victoire est de bon augure à quelques semaines de la course la plus attendue de l’année. » 

@cyclingpix by serge waldbillig
@cyclingpix by serge waldbillig
@cyclingpix by serge waldbillig
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies