keyboard_arrow_up
Publié le : 12/04/2019

Christophe Laporte et Michelin : une association gagnante

Paris-Roubaix est une course à part qui nécessite d'être bien équipé et de vérifier chaque détail. Les pneumatiques jouent évidemment un rôle majeur et c'est Michelin qui nous accompagne depuis l'année dernière.

Après avoir entamé la saison 2019 avec une belle victoire sur l’étoile de Bessèges puis dans le top 10 d'A Travers les Flandres,Christophe sera notre leader sur la mythique course du Paris-Roubaix.
Michelin Bicycle lui a posé quelques questions pour mieux comprendre comment il abordait cette course mythique..

 

Premièrement, comment te sens-tu à l’abord de cette course ? Quelles sont tes sensations sur le vélo ?

Christophe Laporte – Leader Team Cofidis : « Les sensations n’étaient pas au top ces derniers jours. Mais la forme revient et je me sens mieux. Cela me remet en confiance pour affronter cette course certes mythique mais très difficile. »
 

Quels sont tes objectifs pour Paris-Roubaix ?

C.L. « L’objectif pour Paris Roubaix sera de faire une belle course, prendre du plaisir, retrouver de bonnes sensations et aller chercher un résultat. »

 

Sur les mythiques pavés de cette épreuve, quels sont les réglages particuliers à adopter ?

C.L.  « Sur les pavés, il faut des boyaux de grande section avec un gonflage faible. Ce sont des courses particulières qui nécessitent des réglages particuliers. »

Alain.Delcourt – Développeur pneu Michelin : « En amont de cette course, nous avons décidé de faire des repérages et de tester plusieurs types de réglages en termes de section et pression. Effectivement, les pavés sont très cassants pour les coureurs et leurs vélos ce qui nous oblige à adapter les réglages. »

 

Le boyau MICHELIN Power compétition équipera donc ton vélo. Suite aux repérages, quelle section as-tu décidé d’utiliser, à quelle pression ?

Christophe Laporte – Leader Team Cofidis : « J’ai décidé de rouler des boyaux, en section 28mm avec 5.5 bars de pression. »

A.D : « Notre nouvelle gamme MICHELIN Power Compétition boyaux propose un boyau en 28mm qui conviendra parfaitement sur les pavés. Grâce à une plus large section, nous pouvons descendre la pression et aller jusqu’à 4,5 bars selon le poids des coureurs contre 8 bar habituellement. Cela permet plus de confort sur le vélo, primordial pour affronter les pavés.»

 

Quels sont, pour toi, les avantages du boyau MICHELIN Power compétition ?

C.L : « Les boyaux MICHELIN ont une bonne adhérence à la route et sont résistants avec très peu de crevaisons, ce qui est un avantage non négligeable dans notre métier de coureur cycliste. »

A.D :  « Lorsque nous avons commencé à développer le MICHELIN Power compétition boyau, nous avons mis l’accent sur le grip ainsi que sur la robustesse pour permettre au coureur de finir leurs courses sereinement tout en ayant un rendement optimal. »

 

Merci Christophe et Alain Delcourt pour ces réponses.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies