keyboard_arrow_up
Publié le : 01/04/2019

Un week-end belge difficile

L'équipe a connu des difficultés ce week-end lors de deux courses très relevées, à Harelbeke et sur Gand Wevelgem. Hier, le vent a rendu la course folle avec une moyenne horaire de 47km/h.

Vendredi se disputait le GP E3 à Harelbeke, sorte de répétition générale avant le Tour des Flandres dimanche prochain. Et cette course a comme prévu été disputée à un rythme très soutenu, le peloton explosant dans l'enchainement Paterberg-Vieux Kwaremont. Kenneth Vanbilsen a bien tenté de sortir en contre en amont de ces difficultés, il n'y est pas parvenu et nos coureurs ont ensuite fini dans des groupes attardés.

Ils ont eu l'occasion de se rattraper hier sur Gand Wevelgem, une des classiques les plus célèbres du calendrier avec notamment par deux fois l'ascension du Mont Kemmel et aussi le passage de 3 plugstreets (ou chemins de terre) dans le final. Dans la première montée du Kemmelberg, le peloton s'est scindé en plusieurs parties, à la poursuite d'un groupe de 20 coureurs partis dans un coup de bordure au bout de 50km de course. Christophe a été tout près d'accrocher ce premier peloton mais il lui a manqué quelques mètres pour recoller. Lui, Damien et Bert, les seuls coureurs qui ont terminé la course, ont fini dans un 2ème peloton qui a franchi la ligne avec 9mn de retard sur le vainqueur Kristoff.

Place maintenant mercredi à la course A travers les Flandres avant le prestigieux Tour des Flandres dimanche prochain.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies