keyboard_arrow_up
Publié le : 17/03/2019

Une équipe toujours offensive à Nice

A l'issue de la 8e étape de Paris-Nice où Nicolas Edet et Pierre-Luc Périchon ont répondu présent à l'avant, l'équipe Cofidis tire un bilan encourageant après avoir été offensive sur les dernière étapes.

L'équipe Cofidis termine cette édition 2019 de Paris-Nice sans regrets et a été offensive lors des étapes accidentées et montagneuses. Nicolas Edet a passé un cap, se distinguant à deux reprises à l'avant dans les échappées aux côtés des meilleurs et terminant 3e de l'étape reine au Col de Turini. Mathias Le Turnier est sorti grandi de son premier Paris-Nice où il a joué les premiers rôles lors de la 4e étape au sein de l'échappée qui s'est disputée la victoire. Pierre-Luc Périchon a également retrouvé de bonnes sensations sur l'étape finale en se glissant dans la bonne échappée et bataillant longtemps aux côtés du maillot jaune. Les coureurs de l'équipe Cofidis ont beaucoup appris lors de cette relevée édition de Paris-Nice et se tournent à présent vers les prochaines échéances du mois de mars.

« J'ai eu du mal pendant les premiers jours sur Paris-Nice donc je suis content d'avoir pu être présent à l'avant aujourd'hui. Ca fait du bien de retrouver de bonnes sensations et j'espère pourvoir enchaîner de belle manière sur les prochaines courses. » Pierre-Luc PERICHON

« L'étape a été très nerveuse et disputée, Pierre-Luc et Nicolas ont fait ce qu'ils ont pu et il ne manquait pas grand chose pour qu'ils tiennent avec le maillot jaune jusqu'au bout. J'espère que nos coureurs ont franchi un cap à l'issue de ce Paris-Nice qui n'a pas été facile» Alain DELOEUIL, Directeur sportif sur Paris-Nice

@Elisa Haumesser
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies